Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

Sud-Ouest

» retour

9ème festival « Voyages, regards croisés sur les migrations »

13 novembre 2008

Pour l’édition 2008, La Cimade Sud-Ouest vous invite à de nombreuses manifestations donnant la parole aux femmes migrantes

On compte plus de 200 millions de migrants dans le monde.presque la moitié sont des femmes. La migration féminine vit une révolution silencieuse.

Les femmes ne migrent pas seulement pour rejoindre leur famille. Elles se déplacent pour travailler, quitter un contexte politique ou social, étudier, élargir leurs horizons. Nombreuses sont celles qui migrent à l’intérieur de leur région d’origine ou en changeant de continent afin de pourvoir aux besoins économiques de leur famille. Elles se déplacent, donc, comme les hommes. Et pourtant, aux différentes étapes de leur parcours, sur la route, ici et là-bas, elles sont confrontées à des difficultés particulières, du fait de la nature des rapports entre hommes et femmes.

Parce qu’elles sont femmes et étrangères, ces femmes se retrouvent souvent en position défavorable. Et cependant, elles combattent, assument de lourdes responsabilités, relèvent de nombreux défis. Nous avons choisi, pour l’édition 2008 du festival de donner à entendre les récits de ces reines sans couronnes. Pour donner corps à ces histoires, le festival fera se rencontrer et se croiser des témoignages, des débats et de nombreuses manifestations culturelles.

Au programme : cinéma, débats, ateliers de création, théâtre, conte, musique, découvertes.

Madjiguène Cissé,  marraine du festival

En 1996, on l’appelait la « sans-papière ». Occupant avec d’autres l’Église Saint Bernard, elle se battait pour la construction du mouvement des sans-papiers. Revenue au Sénégal, elle y a fondé un réseau associatif luttant pour l’autonomie sociale et économique des femmes (le REFDAF). Madjiguène Cissé sait établir du lien. Entre l’Europe et l’Afrique. Mais aussi entre des combats qui souvent paraissent dissociés.
Elle lutte contre les discriminations de genre et celles liées à l’origine géographique. Elle se bat pour le développement des pays africains mais aussi pour l’invention en Europe d’une véritable politique d’hospitalité. Madjiguène Cissé sera présente en France pendant toute la durée du festival et interviendra dans plusieurs débats :

  • Le mercredi 19 novembre au théâtre d’Aurillac
  • Le jeudi 20 novembre à la Salle Barcelone de Toulouse
  • Le vendredi 21 novembre au Centre Camus de Séméac
À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.