Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

Outre-Mer

GUADELOUPE GUYANE LA RÉUNION MAYOTTE

APPEL A RASSEMBLEMENT CONTRE LA REPRESSION LE 25/01/2012 A 14H AU TRIBUNAL CORRECTIONNEL DE KAWENI

le 25/01/12 00:00:00
MAYOTTE KAWENI

Les IndignéEs de Mayotte invitent toutes les personnes, syndicats, associations et collectifs, victimes de violences policières, à venir manifester pacifiquement le mercredi 25 janvier à 14 heures à l’occasion de la comparution immédiate de deux policiers ayant battu une femme à l’aide de leur matraque. Souvenez vous, le samedi 7 […]

Les IndignéEs de Mayotte invitent toutes les personnes, syndicats, associations et collectifs, victimes de violences policières, à venir manifester pacifiquement le mercredi 25 janvier à 14 heures à l’occasion de la comparution immédiate de deux policiers ayant battu une femme à l’aide de leur matraque.

Souvenez vous, le samedi 7 janvier au Centre de Rétention Administrative, une femme avait injustement reçu des coups engendrant 5 jours d’Incapacité Temporaire de Travail.
Une fois de plus les forces de l’ordre ont outrepassé leurs droits et fait usage d’une violence disproportionnée.

Ces violences font écho aux nombreux abus policiers avérés lors du mouvement contre la vie chère. Face à tant de mépris de la loi par ses représentants nous disons BASS !
Les habitants de Mayotte sont fatigués des contrôles d’identités dus à leur couleur de peau. Les habitants de Mayotte souhaitent pouvoir s’exprimer librement sans que les lacrymos et flashballs ne s’abattent sur eux. Les habitants de Mayotte doivent pouvoir garder leurs emplois dans la fonction publique même s’ils appartiennent à des syndicats ou associations, ce qui n’est pas toujours le cas actuellement. Enfin tous les habitants de Mayotte ont le droit à ce que la police et la gendarmerie les considèrent comme des citoyens à part entière, sans violence et dans le respect de la loi.

Le Préfet, les policiers et les gendarmes, représentants de l’Etat en charge de la sécurité du peuple, se doivent d’être des exemples d’intégrité et de respect. Cependant, les habitants de Mayotte les craignent aujourd’hui. Est ce normal ?
Le 25 janvier, nous attendons que justice soit faite! Afin que les citoyens gardent confiance en leurs institutions, il est important que de tels évènements ne se reproduisent plus. C’est pourquoi nous demandons à la justice une sanction exemplaire.

Venez nombreuses et nombreux !

Les IndignéEs de Mayotte.
indignes976@gmail.com

À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.