Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

Sud-Ouest

» retour

Cissé a fini son voyage en Europe, mais…

1 mars 2012

Cissé à fini son voyage en Europe. Après cinq ans de travail en Italie, il rentre au Sénégal rejoindre sa famille. Son titre de séjour est arrivé à expiration alors c’est l’heure du grand voyage. Il a acheté une voiture de marque coréenne qu’il a remplie de cadeaux pour les siens. Le budget est serré et la route va être longue. France, Espagne, Maroc, Mauritanie puis Sénégal. Elle va être finalement un peu plus longue que prévue.

Cissé à fini son voyage en Europe. Après cinq ans de travail en Italie, il rentre au Sénégal rejoindre sa famille. Son titre de séjour est arrivé à expiration, alors c’est l’heure du grand voyage. Il a acheté une voiture de marque coréenne qu’il a remplie de cadeaux pour les siens. Le budget est serré et la route va être longue. France, Espagne, Maroc, Mauritanie puis Sénégal. Elle va être finalement un peu plus longue que prévue.

Arrivé au poste frontière du Perthus, Cissé est arrêté. Son titre de séjour italien est périmé depuis quelques jours et les plaques provisoires de son véhicule ne sont pas aux normes. Pas grave il va en acheter d’autres et puis il quitte le territoire. À voir la voiture chargée à bloc, cela ne fait aucun doute. Mais non, le titre de séjour est périmé donc il n’a pas droit de circuler en France peu importe qu’il explique qu’il lui reste deux mètres pour la quitter. Bûchette, bûchette, quand tu nous tiens.

La voiture est immobilisée au Perthus. Cissé est placé en garde à vue puis conduit au centre de rétention de Cornebarrieu avec un arrêté de réadmission vers …l’Italie. Il ne comprend pas. Mais il n’y a rien à comprendre.

Nous contactons la préfecture et la police. C’est idiot mais c’est comme ça. Dura lex sed lex. Après son retour en Italie, Cissé aura besoin de son véhicule pour quitter le territoire. Il va donc devoir revenir au poste de police du Perthus. Nous essayons d’obtenir la garantie qu’il ne sera pas arrêté à nouveau . Nous ne l’obtiendrons pas.

– « Il est en situation irrégulière et il doit quitter le territoire.
– Oui mais c’est ce qu’il aurait déjà fait si vous ne l’en aviez pas empêché.
– Oui mais il est en situation irrégulière.
– Peut-il revenir chercher sa voiture maintenant qu’il a été reconduit en Italie ?
– Il a qu’à essayer on verra bien. »

Finalement, quatre jours après son départ, nous recevrons un texto : Grazie mille a touti d la Cimade. G pri la voiture é g a peine embarké ds l ferry pour Tanger. Votre soutien é incomensurable et déterminant.

No comment.

Publié dans Planète CRA n°24

intervenant au centre de rétention de Cornebarrieu

À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.