Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

Ile-de-France Champagne Ardennes

» retour

Encore trois malades étrangers expulsés vers la mort

16 avril 2015

Les associations de l’Observatoire du Droit à la Santé des Étrangers ont la douleur de vous faire part de l’expulsion ces dernières semaines de monsieur B, monsieur T et madame R, respectivement âgés de 63, 45 et 49 ans, vers le Kosovo et la Géorgie, par les préfectures du Doubs, […]

Les associations de l’Observatoire du Droit à la Santé des Étrangers ont la douleur de vous faire part de l’expulsion ces dernières semaines de monsieur B, monsieur T et madame R, respectivement âgés de 63, 45 et 49 ans, vers le Kosovo et la Géorgie, par les préfectures du Doubs, du Loir-et-Cher et de l’Yonne.

Ils étaient enfermés au centre de rétention du Mesnil-Amelot où messieurs B et T ont passé respectivement 8 et 20 jours.

Madame R a quant à elle été expulsée au 40ème jour à bord d’un charter, escortée par un grand nombre de policiers, d’après les dires de son époux resté en France et désormais séparé de sa femme.

Là-bas, au Kosovo et en Géorgie, ils ne pourront pas bénéficier de la prise en charge médicale que nécessite leur état de santé. Leurs jours sont en danger.

Les ministères de la Santé et de l’Intérieur ont été alertés, ils n’ont rien fait.

Monsieur B, monsieur T et madame R ne sont pas des cas isolés, depuis juin 2012 nos associations ont été informées de nombreuses situations similaires (voir sur le site de l’ODSE). A chaque fois, les cabinets des ministères de la Santé et de l’Intérieur ont été saisis : plutôt que de faire appliquer la loi, ils ont délibérément choisi d’ignorer le sort de ces personnes en danger, les renvoyant vers une mort certaine.

Relayer notre action sur Twitter

À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.