Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

« Toutes les actus
S'informer

» retour

Étrangers et internement administratif : continuités et ruptures ?

14 octobre 2015

Désireuse de renforcer ses liens avec le monde intellectuel, La Cimade a lancé en janvier 2015, en partenariat avec la Maison des métallos, L’OBS, la revue Esprit et France Culture, un cycle de rencontres-débats à partir du thème général de l’ « Étranger ». L’idée est de faire naitre un […]

Désireuse de renforcer ses liens avec le monde intellectuel, La Cimade a lancé en janvier 2015, en partenariat avec la Maison des métallos, L’OBS, la revue Esprit et France Culture, un cycle de rencontres-débats à partir du thème général de l’ « Étranger ».

L’idée est de faire naitre un espace de réflexion et de discussion où théorie, engagement et expression artistique se confrontent et se nourrissent.

Après le philosophe Michaël Foessel et Pierre Rosanvallon, l’historienne spécialiste notamment de la Shoah, Annette Wieviorka a accepté de s’immerger dans un des lieux d’intervention de La Cimade. Pour la rencontre du 30 novembre, elle est allée au centre de rétention administrative (CRA) du Mesnil-Amelot au pied des pistes de l’aéroport de Roissy.

Nourrie de cette immersion, elle interviendra sur le thème « étrangers et internement administratif : continuités et  ruptures ? »

CRAMesnil2Sept2009_Avion02_600

Penser aujourd’hui, dans sa profondeur historique et en prenant en compte des contextes historiques différents, l’internement administratif des étrangers considérés dans les années 1930 comme « indésirables » et aujourd’hui comme « n’ayant pas vocation à rester sur le territoire français » est hélas, d’une actualité brulante. Ils sont aujourd’hui plus de 50 000 à être enfermés en CRA dans l’attente de leur possible expulsion.

Laurence Vielle, poète, auteure et comédienne en résidence à la Maison des métallos, a accepté elle aussi une immersion dans un lieu Cimade et nous en livrera son témoignage.

Enfin, Clémence Richard, responsable régionale « défense des étrangers menacés d’expulsion » à La Cimade Île-de-France réagira à son tour.

Éric Aeschimann, journaliste à L’OBS, animera la rencontre.

Lundi 30 novembre de 19h à 21h

Maison des métallos, 94 rue Jean-Pierre Timbaud – Paris 75011.

Entrée libre : reservation@maisondesmetallos.org

 

PARTENAIRES : France CultureL’OBSESPRIT

           

À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.