Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

« Toutes les actus
S'informer

» retour

Festival Migrant’scène, regards croisés sur les migrations

4 novembre 2009

Pour sa 4ème édition , le festival de La Cimade, organisé dans le cadre des célébrations de son 70ème anniversaire, choisi de mettre un coup de projecteur sur l’histoire des migrations depuis les années 70 et la fermeture des frontières. Histoire collective mais aussi et surtout histoires individuelles, histoires d’exil, de luttes et d’accueil…

Dans le cadre de la célébration de ses 70 ans, La Cimade présente la quatrième édition du Festival Migrant’scène, regards croisés sur les migrations.

affiche_migrant_scene_2009Alors que l’époque est à la construction de murs, à l’obsession sécuritaire, La Cimade met en place, depuis plusieurs années,  des espaces de fête et d’exploration, pour se donner le temps d’imaginer, de ressentir, de comprendre autrement les migrations. Dans le sud ouest de la France, existe depuis dix ans le festival voyages, regards croisés sur les migrations. A Paris et dans le reste de la France, a émergé, depuis 2006 l’initiative Migrant’scène. En 2009, à l’occasion du 70ème anniversaire de La Cimade, les deux festivals choisissent de lier leur programmation, et de devenir une seule initiative, qui aura lieu chaque année, dans toute la France, la seconde quinzaine de novembre.

Le festival fait peau neuve, donc… tout en poursuivant un même chemin d’exploration, de fête et de débat. Un chemin où artistes, militants, migrants, public, chercheurs, tentent de créer, ensemble, de nouveaux regards sur les migrations. Sans évacuer les difficultés. Mais en favorisant la curiosité, l’humain et en tentant, par une certaine philosophie du patchwork, de fêter les migrations, d’interroger les désordres du monde qui les sous-tendent, de dépasser les représentations et les préjugés.

La quatrième édition du festival est aussi l’occasion de célébrer de manière festive et décalée, le soixante dixième anniversaire de La Cimade. Le festival a donc choisi de mettre un coup de projecteur sur l’histoire des migrations depuis les années 70 et la fermeture des frontières. Histoire collective mais aussi et surtout histoires individuelles, histoires d’exil, de luttes et d’accueil…

Ainsi chaque région a construit sa programmation selon l’histoire particulière de son territoire. A Lille par exemple, le festival retracera l’histoire des mineurs maghrébins dans le Nord Pas de Calais, tandis qu’à Nantes ce seront les travailleurs migrants dans les chantiers Atlantique qui seront à l’honneur et qu’ en Île de France, principale région d’accueil des réfugiés, le festival reviendra sur l’histoire du droit d’asile. En effet, les luttes et les mobilisations pour l’égalité des droits seront le fil rouge de ce festival.

Dans toute la France, du 13 au 29 novembre, seront ainsi proposés de nombreux débats, rencontres, concerts, expositions et bien d’autres animations pour inventer ensemble un autre regard sur les migrations.

Plus d’informations sur le site de Migrant’scène

À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.