Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

Ile-de-France Champagne Ardennes

» retour

Festival Migrant’scène : bilan 2011 … en route pour 2012 !

27 février 2012

Tout d’abord, un immense merci aux bénévoles et participant(e)s qui ont contribué au succès du festival ! Le bilan de cette dernière édition du festival en Ile-de-France est globalement positif. Nous avons pu atteindre l’objectif que nous nous étions fixé : provoquer pour tous les publics qu’il soient composés d’adultes ou d’enfants, une prise de conscience sur nos propres idées reçues et apporter, grâce à des outils pédagogiques, des informations documentées sur une série de thématiques

migrant'scène © Magali Hirn

Tout d’abord, un immense merci aux bénévoles et participant(e)s qui ont contribué au succès du festival ! Le bilan de cette dernière édition du festival en Ile-de-France est globalement positif. Nous avons pu atteindre l’objectif que nous nous étions fixé : provoquer pour tous les publics  qu’il soient composés d’adultes ou d’enfants, une prise de conscience sur nos propres idées reçues et apporter, grâce à des outils pédagogiques, des informations documentées sur une série de thématiques qui semblent canaliser ces stéréotypes : le travail des migrants, l’accès aux droits économiques et sociaux, l’accueil réservé aux personnes étrangères en France.

La thématique des préjugés a été particulièrement porteuse, créatrice et dynamique. Elle nous a permis de mettre en place des animations ludiques accessibles à tous pendant les évènements, en particulier lors de la soirée d’ouverture. Après une ouverture en fanfare, l’animation « Les cocottes » créée autour de questions-réponses sur les préjugés, même si elle est encore à peaufiner, a très bien fonctionné et a permis d’établir de très bons contacts avec le public.

Par ailleurs, grâce à de nouveaux partenariats et à l’étroite collaboration établie pour la création de soirées, nous avons réussi à toucher un public plus large. Ceci, grâce également à une programmation riche et variée.
Les deux soirées projection-débat organisées avec la Maison des Métallos ont rencontré un grand succès, une deuxième salle ayant dû être ouverte chaque soir au dernier moment afin de pouvoir accueillir davantage de monde ! Et le spectacle Allons Z’en France qui clôturait le festival était tout à fait passionnant et continue à être programmé en partenariat avec La Cimade.

Enfin, la soirée sur la thématique du parcours des femmes immigrées avec le spectacle de Tata Milouda, grâce aux invitations distribuées dans les permanences et associations, a accueilli un public très mixte notamment un public de migrants, qui reste néanmoins encore trop absent de notre festival !

Il est donc tout à fait nécessaire de poursuivre notre réflexion sur comment mieux intégrer les migrants à la construction même du festival. Il faudra également travailler à la manière de toucher efficacement un public jeune, en créant des partenariats avec des écoles car l’après-midi destinée aux enfants à la Péniche, n’a pas eu le succès qu’elle méritait.

Soulignons encore que cette année, nous avons fait des progrès sur la communication avec notamment un partenariat riche avec la ville de Paris (encart dans le journal de la ville, affichage sur les panneaux lumineux), et beaucoup de travail via les relais web.

Bref un bilan positif de ce festival dynamique même si bien évidemment nous avons encore beaucoup de progrès à faire !

Migrant’scène 2011 en quelques chiffres :
6 jours de manifestations
5 lieux
16 manifestations : 5 films, 5 débats, 1 concert, 1 spectacle vivant, 1 pièce de théâtre, 1 animation pour enfants, 1 exposition de peinture, 1 « live painting », 1 dîner, 1 goûter, 1 apéritif
850 spectateurs environ sur l’ensemble du festival
Une équipe de 35 bénévoles et salariés mobilisés.

L’édition 2012 est d’ores et déjà en préparation, le groupe Migrant’scène se réunit environ une fois par mois. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez vous joindre à ce groupe de travail : poste-idf@lacimade.org

migrant'scène © Magali Hirn

migrant'scène © Gianni Giuliani

migrant'scène © David Haffen

migrant'scène © David Haffen

migrang'scène © David Haffen

rn

À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.