Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

« Toutes les actus
S'informer

» retour

Israël : la Haute cour décide de la fermeture du camp de Kholot

23 septembre 2014

Grande victoire pour les associations israéliennes de défense des droits des migrants : suite au recours en justice déposé Hotline for migrants, ASSAF, Physicians for human rights, Kav Laoved et Amnesty international – Israël, la Haute Cour israélienne vient de décider de la fermeture du centre de Kholot, situé dans le désert du Néguev, où la détention des demandeurs d’asile était indéfinie.

Grande victoire pour les associations israéliennes de défense des droits des migrants : suite au recours en justice déposé Hotline for migrants, ASSAF, Physicians for human rights, Kav Laoved et  Amnesty international – Israël, la Haute Cour israélienne vient de décider de la fermeture du centre de Kholot, situé dans le désert du Néguev, où la détention des demandeurs d’asile était indéfinie.

Il y a un an la Knesset décidait d’un 4ème amendement à la loi « anti-infiltration » permettant la création du centre semi-fermé de Kholot dans lequel sont enfermés pour une durée indéterminée les demandeurs d’asile. Ils n’ont pas le droit de travailler, doivent répondre à 3 appels par jours et vivent sans soins à part la présence ponctuelle de l’association Physician for human rights. Les détenus, hommes femmes et enfants en situation vulnérable, dont certains sont passés par l’enfer du Sinaï, n’étaient relâchés qu’après avoir accepté un « retour volontaire » dans leur pays d’origine, retour impensable pour la plupart des demandeurs d’asile en provenance de l’Érythrée et du Soudan.

Suite à la décision de la Cour le centre fermera dans 3 mois. L’article permettant la détention pour une période minimale d’un an à la prison de  Saharonim de toute personne entrant illégalement en Israël (détention qui précédait l’envoi à Kholot) est lui aussi abrogé.

À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.