Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

« Toutes les actus
S'informer

» retour

Les Amoureux au ban public font le bal !

28 novembre 2008

Le festival migrant’scène se termine dimanche 30 novembre ! Pour sa journée de clôture, la parole est donnée au collectif des Amoureux au ban public. Des milliers de couples franco-étrangers sont aujourd’hui privés du droit de mener une vie familiale en raison du durcissement des lois sur l’immigration. A Paris, fanfare et concerts animeront le bal à la mairie du IIIème arrondissement.

Les Amoureux au ban public font le bal !-img« Toute personne est libre d’aimer la personne de son choix, quelles que soient les différences de nationalité, d’âge, de sexe ou de religion » Déclaration des amoureux au ban public, art.1.

À Paris, fanfare et concerts animeront le bal à la mairie du IIIème arrondissement.
de 16h-20h au 2 rue Eugène Spuller (métro Arts et Métiers ou République)
avec les groupes Mariam, Texas Couscous, Latinova et Pythsens Kambilo

Le festival Migrant’scène se termine ce dimanche! Pour sa journée de clôture, la parole est donnée au collectif des Amoureux au ban public. Des milliers de couples franco-étrangers sont aujourd’hui privés du droit de mener une vie familiale en raison du durcissement des lois sur l’immigration. Ils éprouvent des difficultés pour se marier, faire reconnaître leur mariage célébré à l’étranger, ils doivent vivre une séparation forcée parce qu’un des conjoints n’obtient pas de visa, ils subissent des intrusions dans leur intimité au travers d’enquêtes de polices abusives… Face à ces situations, des couples mixtes de toute la France se sont constitués en collectif pour défendre le droit à une vie familiale normale.

Ce dimanche, les collectifs franciliens ouvrent le bal. L’après-midi débutera par une cérémonie symbolique célébrant les unions mixtes et se poursuivra par un grand bal en couleurs et en fanfare. Parce que fêter les migrations, c’est aussi fêter les métissages.

 

À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.