Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

Sud-Est

» retour

Marseille
le droit fondamental à l’alimentation remis en cause pour les demandeurs d’asile

14 avril 2015

Une directive européenne (Directive 2013/33/UE du Parlement européen et du Conseil du 26 juin 2013 établissant des normes pour l’accueil des personnes demandant la protection internationale) fait obligation aux Etats membres d’assurer aux demandeurs d’asile l’accès à l’alimentation, à l’hébergement et la santé, notamment. À Marseille, la mise en œuvre […]

Une directive européenne (Directive 2013/33/UE du Parlement européen et du Conseil du 26 juin 2013 établissant des normes pour l’accueil des personnes demandant la protection internationale) fait obligation aux Etats membres d’assurer aux demandeurs d’asile l’accès à l’alimentation, à l’hébergement et la santé, notamment.

À Marseille, la mise en œuvre de cette obligation est confiée à la Plateforme Asile (Association Hospitalité Pour les Femmes) et assurée par le restaurant social NOGA (Association Maavar) subventionné par l’État pour cette action.

Or, l’État a mis fin brutalement, et sans concertation, à ce financement, privant concrètement 180 personnes par jour de leur deux repas quotidiens.

Nos associations refusent que les représentants de l’État ne respectent pas leurs obligations et fuient leurs responsabilités. Malgré de multiples interpellations, à ce jour, nous n’avons reçu aucune réponse ni aucune proposition alternative.

Nous n’acceptons pas que les personnes, quels que soient leur condition, leur origine, et leur statut n’aient pas accès à une alimentation suffisante.

Nous vous invitons à nous rejoindre à un pique-nique convivial et solidaire le mercredi 15 avril à 12h00 sous l’ombrière du Vieux-Port pour dénoncer ensemble cette situation inacceptable.

Apportez un panier repas à partager, des tissus pour nous assoir et une casserole vide pour nous faire entendre !

Action menée par le collectif Alerte PACA et ses partenaires

Pour diffuser l’information, vous pouvez aussi vous inscrire sur notre évènement Facebook :

À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.