Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

Bretagne-Pays de Loire

» retour

Migrations : les politiques de l’Union européenne

27 mai 2014

Une semaine avant les élections européennes, La Cimade a organisé à Rennes un débat autour des politiques migratoires européennes. Le Front de Gauche, EELV, l’UDI et le FN avaient répondu présents alors que le PS et l’UMP ont décliné l’invitation à la dernière minute.

Une semaine avant les élections européennes, La Cimade a organisé à Rennes un débat autour des politiques migratoires européennes.

Le Front de Gauche, EELV, l’UDI et le FN avaient répondu présents alors que le PS et l’UMP ont décliné l’invitation à la dernière minute.

Les quatre candidates se sont exprimées autour de trois axes évoqués successivement : leur perception générale de l’immigration, les outils de mise en œuvre des politiques migratoires et l’application des normes européennes au niveau national.

Grâce aux questions du journaliste de la radio locale, CanalB, elles ont pu expliquer publiquement leurs propositions. Katell Andromaque, candidate du Front de Gauche, a ainsi réclamé la fermeture de l’agence Frontex tandis que Laurence Maillart-Méhaignerie, candidate de l’UDI, plaidait plutôt pour une police des frontières plus humaine.

Par ailleurs, chacune a pu mettre en avant ses expériences dans le domaine des migrations. Nicole-Kills-Nielsen a ainsi raconté ses visites dans différents centres de rétention européens. De son côté, Joëlle Bergeron, candidate FN, a quant à elle accueilli une migrante anglaise.

Jean-Claude Mas, secrétaire général de La Cimade, est également intervenu à chaque tour de table pour présenter les propositions de l’association.

Le public était attentif et réactif aux propos des candidates, notamment lorsque la candidate FN s’est déclarée favorable au droit de vote des étrangers, une position qui a causé sa démission à son siège de parlementaire fraichement acquis, dimanche dernier.

À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.