Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

Bretagne-Pays de Loire

» retour

Migrations : les politiques de l’Union européenne

12 mai 2014

Le lundi 19 mai, à quelques jours du scrutin des élections européennes, des candidats de la circonscription Ouest viendront débattre des politiques de l’Union européenne (UE) en matière d’asile et de migrations, à l’initiative de l’association La Cimade.

Débat à Rennes le lundi 19 mai 2014

Le lundi 19 mai, à quelques jours du scrutin des élections européennes, des candidats de la circonscription Ouest viendront débattre des politiques de l’Union européenne (UE) en matière d’asile et de migrations, à l’initiative de l’association La Cimade.

Cette soirée publique aura lieu à Rennes, à l’espace Ouest France, à partir de 18h30.

L’objectif de cette soirée publique est à la fois de mettre en débat les politiques de l’UE dans le domaine de l’asile et des migrations, et de donner à connaître la vision et les propositions des candidats aux élections européennes de la circonscription Ouest sur ce sujet.

Seront présents le Front de gauche, Europe écologie- les Verts, le Parti socialiste, le Modem-UDI, l’UMP et Front national.

Ce débat s’articulera autour de plusieurs questions posées à chaque candidat. Ils seront interrogés sur leur vision des politiques actuelles menées par l’UE dans le domaine des migrations, sur la politique d’asile de l’UE, sur le rôle de l’agence Frontex, etc.

Les « Quinze propositions de La Cimade pour des politiques migratoires européennes respectueuses des droits des personnes migrantes » seront présentées.

Préoccupée par la montée de la xénophobie et des populismes identitaires, La Cimade se mobilise dans le cadre de ces élections. Elle sensibilise et interpelle les candidats, puis les nouveaux députés européens élus, et informe sur les enjeux en matière d’asile et de migrations au niveau européen.

Dans un contexte de crises et d’austérité, où les citoyens européens sont inquiets pour leur avenir, les opinions publiques sont davantage perméables aux discours stigmatisant les étrangers. Pourtant le repli sur soi et la désignation des étrangers comme les bouc-émissaires ne sont pas la solution. L’UE doit contribuer à déconstruire ces peurs et reconnaître le rôle positif de l’immigration. Elle a les moyens de faire des migrations une opportunité pour l’Europe et les personnes migrantes. Elle a aussi un devoir d’accueil et de solidarité, les mouvements migratoires actuels étant une des conséquences des désordres mondiaux dans lesquels l’UE a une responsabilité.

À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.