Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

« Toutes les actus
S'informer

» retour

Nouvelle publication: Apprendre le français, vivre dans la cité

18 décembre 2008

Comment enseigner le français à des demandeurs d’asile? Des pistes de réponses à travers 26 fiches d’activités de formation, développées dans le projet FAAR (Formation, Accueil des demandeurs d’Asile et Réfugiés – 2005/2007).

Ce rapport d’expérience présente une série d’activités développées et mises en œuvre par le service Formation de la Cimade et le GRETA paramédical et social en formation linguistique avec des adultes demandeurs d’asile dans le cadre du projet FAAR (Formation, Accueil des demandeurs d’Asile et Réfugiés), entre septembre 2005 et novembre 2007.

Ce projet a été mis en œuvre par la Cimade et ses partenaires franciliens dans le cadre du Programme d’Initiative Communautaire EQUAL, programme co-financé par le Fonds Social Européen, qui visait à favoriser l’égalité des chances des publics défavorisés en Europe au regard de l’accès à l’emploi. Les demandeurs d’asile et les réfugiés faisaient partie des publics visés par le programme EQUAL.

La formation linguistique a été l’activité pivot du projet pour les demandeurs d’asile. Ceci, malgré l’impossibilité qui est faite aux demandeurs d’asile d’accéder à l’apprentissage de la langue du pays d’accueil. On peut même dire que l’accent mis sur la formation linguistique est le reflet de cette interdiction de fait.

Ce rapport d’expérience revient dans un premier temps sur la question de l’accès à l’apprentissage de la langue du pays d’accueil et la mise en place de l’activité de formation linguistique au sein du projet FAAR : les raisons de sa mise en place, la façon dont cette activité a été développée, la démarche pédagogique suivie.

Dans un deuxième temps, ce rapport d’expérience présente et détaille vingt-six activités d’enseignement/apprentissage développées et animées au cours des périodes de formation linguistique. Ces activités ont été sélectionnées pour ce rapport parce qu’elles représentent des mises en pratique pertinentes de ce qui peut être travaillé conjointement tant sur le plan de l’apprentissage du français que sur la compréhension de la société d’accueil, en l’occurrence la vie à Paris et plus largement en France. Ces activités montrent comment un accompagnement global des personnes s’appuie efficacement sur des pratiques pédagogiques qui visent l’autonomie,  notamment du point de vue de la communication, dans la société d’accueil, alors que les personnes y vivent en situation « d’immersion », ce qui influe grandement sur l’acquisition de la langue ainsi que sur l’appréhension des codes sociaux et des faits culturels.

Télécharger le rapport d’expérience « Apprendre le français, vivre dans la cité »

À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.