Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

» retour

Extrême droite et populistes au Parlement européen, les risques pour la politique migratoire

27 mai 2014

La Cimade s’alarme des résultats des élections européennes qui témoignent d’une montée inquiétante de la xénophobie et du repli sur soi dans les pays de l’Union européenne (UE), menaçant les valeurs de solidarité, de tolérance et de respect des droits sur lesquelles l’UE s’est construite. Dans ce contexte, un durcissement des politiques migratoires européennes est à craindre.

La Cimade s’alarme des résultats des élections européennes qui témoignent d’une montée inquiétante de la xénophobie et du repli sur soi dans les pays de l’Union européenne (UE), menaçant les valeurs de solidarité, de tolérance et de respect des droits sur lesquelles l’UE s’est construite. Dans ce contexte, un durcissement des politiques migratoires européennes est à craindre.

En France, les résultats de ces élections, après ceux des municipales, sonnent comme le désaveu de politiques migratoires qui ont cherché, en vain, à satisfaire une opinion supposée de plus en plus hostile aux étrangers. Ces politiques de fermeture, mues par l’obsession du contrôle et de la lutte contre l’immigration irrégulière, n’ont pas empêché le Front national de réunir les suffrages de 4,7 millions de citoyens. Elles ont, par contre, très certainement découragé une part significative des 25 millions d’électeurs qui se sont abstenus, manifestant ainsi leur déception des politiques actuellement mises en œuvre.

En fragilisant sans fin la situation des personnes étrangères toujours montrées du doigt, ces politiques nous éloignent des valeurs fondamentales de la démocratie et légitiment les discriminations. Elles ne permettent pas de mobiliser les citoyens, d’ouvrir la voie à la résolution des problèmes économiques et sociaux ou de lutter contre la xénophobie.

C’est pourquoi, La Cimade appelle les acteurs politiques à une autre approche qui garantisse véritablement la dignité des personnes et le respect des droits humains, en étant porteuse d’une vision ouverte de l’autre.

Les nouvelles orientations politiques européennes à venir, ainsi que les projets de loi concernant le droit d’asile et le séjour des étrangers en France, doivent être ainsi l’occasion de mettre en œuvre d’autres principes pour d’autres projets, pour en finir avec l’impasse et la fuite en avant des politiques migratoires actuelles.

Retrouver l’ensemble des propositions de La Cimade sur son site internet consacré aux questions européennes.

À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.