Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

» retour

L’urgence d’une solidarité avec les Palestiniens

29 novembre 2012

Plus que jamais, le chemin d’une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens passe par le respect du droit international.

Plus que jamais, le chemin d’une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens passe par le respect du droit international.

Les Nations Unies célèbrent aujourd’hui le 65e anniversaire du vote de la résolution sur le partage de la Palestine en deux États. Triste anniversaire, alors qu’une trêve plus que fragile a mis fin à l’opération militaire israélienne « Pilier de défense » qui en huit jours a causé la mort d’au moins 140 palestiniens et blessé plus de 1200 personnes. Dans ce contexte de haute tension, La Cimade réaffirme avec force son engagement auprès des acteurs de paix palestiniens et israéliens, et rappelle l’urgence d’une solution politique reposant sur la justice et le respect du droit international.

En cette journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien, La Cimade est particulièrement inquiète quant au sort des 200 enfants palestiniens actuellement détenus dans les prisons israéliennes dans des conditions qui violent la Convention Internationale des Droits de l’Enfant. La politique d’enfermement administratif des Palestiniens pratiquée par l’État d’Israël ne peut qu’élargir le gouffre entre les deux peuples, avec des conséquences tragiques sur une génération d’enfants qui sont les acteurs de la paix de demain.

Constatant le non respect par l’État d’Israël des résolutions des Nations Unies votées depuis plus de 60 ans et déplorant les multiples violations des droits des Palestiniens qui en découlent,  les dangers qui s’aggravent pour la sécurité des deux peuples et les risques pour la paix dans toute la région, La Cimade, en cette journée qui appelle à une solidarité active aux côtés des acteurs de paix Palestiniens et Israéliens, appelle le Président de la République et le gouvernement de la France  à :

  •  refuser clairement de cautionner l’impunité dont bénéficie l’État d’Israël malgré ses violations répétées du droit international
  • porter aux Nations Unies, comme il s’y est engagé, une position française favorable à la demande d’adhésion de la Palestine et soutenir la reconnaissance internationale de l’État palestinien
  • intervenir d’urgence auprès de l’État d’Israël en faveur de la libération des enfants palestiniens, et en attendant obtenir toutes les garanties concernant leur intégrité physique et psychologique conformément à la législation internationale.

À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.