Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

» retour

La Cimade demande la libération de Marina Petrella

29 janvier 2008

L’Assemblée générale de la Cimade, informée de la menace d’extradition qui pèse sur Marina Petrella, réfugiée en France après avoir été condamnée pour participation aux troubles des «années de Plomb» qu’a connues l’Italie

L’Assemblée générale de la Cimade, réunie à Paris le 26 janvier 2008, est informée de la menace d’extradition qui pèse sur Madame Marina Petrella, Italienne réfugiée en France après avoir été condamnée pour participation aux troubles des «années de Plomb» qu’a connues l’Italie il y a vingt cinq ans. Elle est restée en France au bénéfice des engagements solennels pris par le Président de la République de ne jamais expulser les dizaines de réfugiés italiens arrivés en France à la même époque, à condition qu’ils aient renoncé à l’usage de la violence.

Marina Petrella a depuis vécu en France une existence parfaitement régulière, y a fondé une famille et mis au monde une fille qui a maintenant onze ans. Son extradition serait regardée comme un déni d’humanité et un véritable déshonneur pour violation d’une parole donnée.

La Cimade demande qu’elle soit libérée et rendue à une vie qu’elle a largement consacrée au service des autres.

Déclaration adoptée à l’unanimité

À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.