Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

» retour

les pays des Balkans et la question des migrations

30 juin 2016

Le réseau Des Ponts Pas Des Murs (DPPDM) veut profiter de cette rencontre pour dénoncer les multiples violations des droits de l’Homme et entorses aux règles en vigueur au sein de l’Union qui ont été commises et le sont encore tout au long de cette « route des Balkans ».

Action collective – Invitation presse

Le réseau Des Ponts Pas Des Murs invite à une

Conférence de presse sur les pays des Balkans et la question des migrations

lundi 4 juillet à 11 heures

à la Maison d’Europe et d’Orient
3 passage Hennel – 75012 Paris
(à la hauteur du 105 avenue Daumesnil – métro Gare de Lyon ou Reuilly-Diderot)

En présence de :
•    Florent Schaeffer, Chargé de mission partenariat Maghreb / Europe de l’Est / Machreq au CCFD-Terre Solidaire
•    Robert Kozma, coordinateur  de l’association serbe Groupe 484 (ONG implantée dans les Balkans)
•    Violaine Carrère, juriste au Gisti

Un « sommet de Paris sur les pays des Balkans » va avoir lieu le 4 juillet 2016.

Vont s’y retrouver les chefs de gouvernement de quelques États membres de l’Union européenne (Allemagne, Autriche, Croatie, France, Italie, Slovénie) et ceux de pays des Balkans (Albanie, Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Macédoine, Montenegro, Serbie).

Ce sommet porte sur des questions de coopération économique, d’énergie, transports, et citoyenneté. La question des migrations n’est pas à proprement parler à l’ordre du jour, si ce n’est au travers d’une simple allusion sur le site du Ministère des affaires étrangères dans la présentation qu’il fait du sommet : « Il constituera aussi un cadre d’échange privilégié pour évoquer les défis auxquels doivent faire face les pays des Balkans et de l’Union européenne, notamment dans le contexte de la crise des réfugiés (…) »

Pourtant, les territoires de ces pays constituent ce qu’on a appelé « la route des Balkans », qui, par un effet de dominos, s’est fermée au cours des derniers mois aux migrants, y compris celles et ceux en quête de protection internationale.

Le réseau Des Ponts Pas Des Murs (DPPDM) veut profiter de cette rencontre pour dénoncer les multiples violations des droits de l’Homme et entorses aux règles en vigueur au sein de l’Union qui ont été commises et le sont encore tout au long de cette « route des Balkans ».

À l’issue de la conférence, un rassemblement sur le viaduc des Arts sera organisé.

 

DPPDM

 

Organisations membres du réseau Des Ponts Pas Des Murs :
CCFD-Terre solidaire (Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement), La Cimade, CRID (Centre de Recherche et d’Information pour le Développement), Emmaüs international, Enda Europe, Fasti (Fédération des Associations de Solidarité avec Tou-te-s les Immigré-e-s), Forim (Forum des Organisations de Solidarité Internationale issues des Migrations), FAL (France Amérique Latine), FSU (Fédération syndicale unitaire), Gisti (Groupe d’information et de soutien des immigré⋅e⋅s), GRDR (Groupe de recherche et de Réalisations pour le Développement rural), IDD (Immigration Développement Démocratie), Mouvement de la Paix, OCU (Organisation pour une citoyenneté universelle), Union syndicale Solidaires

À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.