Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

» retour

Nous appelons les États européens à agir après l’opération contre la « Flottille de la Paix »

2 juin 2010

La Cimade et l’Action Chrétienne en Orient appellent les Etats européens à agir après l’opération contre la  » Flottille de la Paix  » à destination de Gaza

La violence de l’assaut israélien contre la  » Flottille de la Paix « , qui tentait de briser le blocus de Gaza, est inouïe et consternante. Menée dans les eaux internationales, cette intervention de l’armée israélienne s’est soldée, selon le dernier communiqué des médias israéliens, par un bilan faisant état d’au moins dix morts et d’une trentaine de blessés dans les rangs des passagers de la flottille. Comme l’a souligné le 31 mai le Ministre français des Affaires Étrangères et Européennes, Monsieur Kouchner,  » rien ne saurait justifier l’emploi d’une telle violence « , à plus forte raison à l’endroit de civils apportant à la population palestinienne de la bande de Gaza des matériaux de construction et des biens de première nécessité.

Solidaires de l’opération  » Flottille de la paix », La Cimade et l’ACO-France demandent que les États européens :

  • fassent pression sur les autorités israéliennes afin de lever au plus vite le blocus de la bande de Gaza ;
  • soient actifs afin que l’enquête impartiale, crédible et transparente conforme aux critères internationaux, demandée par le Conseil de Sécurité des Nations Unies, soit lancée dans les plus brefs délais ;
  • veillent à ce que l’ensemble du matériel humanitaire et de reconstruction embarqué sur les bateaux soit livré à la population de Gaza, comme le gouvernement israélien semble s’y être engagé.

Elles expriment leur profonde indignation et leur extrême inquiétude de voir l’État israélien recourir à de tels procédés, qui ruinent pour longtemps tout espoir de règlement pacifique au Proche-Orient. Toute la lumière doit être faite sur ces tragiques événements et les sanctions appropriées doivent être prises. Les associations déplorent l’inquiétante dérive de l’État israélien, qui, fort depuis si longtemps de sa totale impunité, se croit autorisé à de tels agissements. Elles dénoncent depuis des années la mansuétude de la communauté internationale, en particulier celle de l’Union Européenne.

Face à cette nouvelle tragédie, elles rendent hommage aux victimes qui ont perdu la vie ou ont été blessées et témoignent leur sympathie aux familles.

 

À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.