Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

» retour

Risque de signature imminente de l’accord de gestion concertée des flux migratoires entre la France et le Mali

5 janvier 2009

Communiqué commun de La Cimade et de l’Association malienne des expulsés.

Des informations concordantes à Paris indiquent qu’une délégation du ministère de l’Immigration se rendrait à Bamako le 7 janvier afin de finaliser l’accord de gestion concertée des flux migratoires entre la France et le Mali. La signature de cet accord, initialement prévue le 25 novembre à Paris, n’avait pu se concrétiser en raison d’une importante mobilisation de la société civile malienne.

Cet accord, tout comme les autres accords de ce type signés par la France, a pour objectif d’inciter les autorités maliennes à coopérer en matière de lutte contre l’immigration illégale, en facilitant la délivrance des laissez-passer qui permettent l’expulsion effective des maliens en situation irrégulière en France.

En échange, le gouvernement français promettrait des possibilités très limitées de migration légale et d’aide au développement qui figurent déjà, pour l’essentiel, dans les dispositifs de droit commun.

Le Mali étant un important pays de transit, il est à craindre que les clauses de réadmission contenues dans cet accord permettent également le renvoi au Mali de ressortissants de pays tiers.

L’Association Malienne des Expulsés (AME) et La Cimade estiment négative la signature de tels accords et espèrent que le gouvernement malien saura, une fois de plus, résister à ces pressions.

Les deux associations appellent la société civile en France et au Mali à se mobiliser pour faire respecter les droits fondamentaux des migrants et rejeter un tel accord auquel ni le Mali, ni les maliens n’ont intérêt. Les travailleurs migrants, qu’ils aient ou non des papiers, contribuent en effet à l’enrichissement du Mali comme de la France.

À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.