Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

» retour

Expulsés… et après ?

18 juin 2009

Sortir l’Europe de l’impasse L’édito de Laurent Giovannoni, secrétaire général Le « logiciel » européen sur l’immigration, construit il y a vingt ans, est une impasse. La «directive de la honte», adoptée par le Parlement européen en 2008 en est devenu un des symboles : l’enfermement est banalisé, la privation […]

Sortir l’Europe de l’impasse

L’édito de Laurent Giovannoni, secrétaire général

Le « logiciel » européen sur l’immigration, construit il y a vingt ans, est une impasse. La «directive de la honte», adoptée par le Parlement européen en 2008 en est devenu un des symboles : l’enfermement est banalisé, la privation de liberté devient une méthode de gestion des personnes migrantes. La transposition de cette directive dans les législations nationales est entamée, et on ne voit pas comment cette vision suspicieuse et sécuritaire, avalisée par l’Europe, pourrait conduire à autre chose qu’à de nouvelles violations graves des libertés fondamentales et à des atteintes majeures à la dignité de tout être humain. Ainsi en est-il pour les expulsés auxquels nous donnons la parole dans notre dossier, ou encore des « boat people de Méditerranée », renvoyés par l’Italie vers la Libye, ou pour les centaines de réfugiés afghans et irakiens dans la région de Calais.
Alors que de nouveaux députés européens viennent d’être élus, l’Europe, à travers le prisme de
l’immigration, n’est pas belle à voir. Elle exclut, elle distingue ceux qui ont des droits et ceux qui n’en ont pas. C’est le constat dressé à travers le premier état des lieux des politiques publiques et pratiques administratives à l’égard des migrants que La Cimade publie ce mois-ci.
Construire une autre vision des migrations, basée d’abord sur le respect des droits de toute personne, relève d’une grande complexité, car c’est de l’effectivité des principes d’égalité et de liberté dont il s’agit : effectivité des ces principes au sein des sociétés, mais aussi entre Nord et Sud, entre pays riches, pays pauvres ou pays qui sombrent.
Relever un tel défi ne sera pas possible sans une action et une réflexion partagées entre sociétés
civiles, forces sociales, morales, etc. L’état des lieux que La Cimade publie aujourd’hui se veut un outil de compréhension, parmi d’autres, pour favoriser cette prise de conscience. Et pour que du partage des visions se construise un autre demain dans lequel une politique de solidarité et d’hospitalité pourra s’affirmer.

» Télécharger le document
À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.