Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

» retour

La Cimade et l’accueil des réfugiés. Identités, répertoires d’actions et politique de l’asile, 1939-1994

2 octobre 2013

Marianne Amar, Marie-Claude Blanc-Chaléard, Geneviève Dreyfus-Armand, Dzovinar Kévonian (dir.) Sources et travaux de la BDIC Fondé au début de la Seconde Guerre mondiale au sein des mouvements de jeunesse protestants, le Comité inter-mouvements auprès des évacués, devenu Cimade – service oecuménique d’entraide, s’est imposé, en soixante-dix ans d’histoire, comme l’une […]

Marianne Amar, Marie-Claude Blanc-Chaléard, Geneviève Dreyfus-Armand, Dzovinar Kévonian (dir.)
Sources et travaux de la BDIC
Fondé au début de la Seconde Guerre mondiale au sein des mouvements de jeunesse protestants, le Comité inter-mouvements auprès des évacués, devenu Cimade – service oecuménique d’entraide, s’est imposé, en soixante-dix ans d’histoire, comme l’une des principales associations françaises intervenant auprès des migrants et des réfugiés. L’inventaire et l’ouverture de ses archives, déposées à la Bibliothèque de documentation internationale contemporaine en 2007, ont ouvert la voie à de nouvelles recherches et conduit à l’organisation en 2010 d’un colloque centré sur le refuge à l’origine de cet ouvrage collectif. Cette première plongée dans les archives interroge l’identité de la Cimade et son évolution, entre engagement, ancrage au sein du protestantisme, rapport au politique et intervention dans le champ public. Elle permet aussi d’investir les questionnements actuels sur le monde associatif militant et sur la politique de l’asile, des années fondatrices de la Seconde Guerre mondiale à la « crise de l’asile » de la décennie 1990.

Sommaire

Avant-propos, Patrick PEUGEOT
Préface, Valérie TESNIERE
Introduction, Dzovinar KEVONIAN
Manifester une solidarité active avec ceux qui souffrent : l’action de la Cimade au regard de ses archives, Gérard PETITJEAN
Les protestants français au milieu du XXe siècle, André ENCREVE
La Cimade dans les camps d’internement pendant la Seconde Guerre mondiale, Geneviève DREYFUS-ARMAND
Agir, témoigner, résister au sein d’un camp d’internement français : l’action de la Cimade à Rivesaltes entre 1941 et 1942, Anne BOITEL
La Cimade et les réfugiés : organisation privée et processus de légitimation dans l’espace international, 1945-1951, Dzovinar KEVONIAN
Accueil des réfugiés et construction d’une géographie de l’altérité : l’Europe centrale de la Cimade, Paul GRADVOHL
La Cimade et les Portugais en France de 1957 à 1974 : une aide sous le signe des guerres coloniales, Victor PEREIRA
La Cimade face à l’accueil des exilés grecs en France (1967-1974), Vasiliki KILEKLI
La Cimade, l’Indochine et ses réfugiés (1969-1979), Hugues TERTRAIS
La Cimade et l’accueil des « réfugiés en provenance du Chili », du coup d’État militaire (11 septembre 1973) au début des années 1980, Marie-Christine VOLOVITCH-TAVARES
La Cimade et l’objection de conscience, Tramor QUEMENEUR
La Cimade entre religion et politique (1939-1995), ou les substrats idéologiques de l’humanitaire, Axelle BRODIEZ-DOLINO
Réfugiés, migrants, étrangers : les mots et les causes de la Cimade (années 1970-1990), Marie-Claude BLANC-CHALEARD
Témoignages
La Cimade : 70 ans de solidarité active avec les « indésirables étrangers », Geneviève JACQUES
Témoignage de Jacques Maury lors des 70 ans de la Cimade à Gurs, Jacques MAURY

266 pages – format: 17×21 – Prix: 22€

À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.