Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

» retour

Réfugiés climatiques en détresse

1 avril 2016

Il faut d’abord s’entendre sur les mots. Ces « réfugiés » ou « déplacés » sont-ils les victimes d’un climat déréglé ou d’un environnement dégradé ? Des désordres de la nature ou bien des activités humaines ?

Il faut d’abord s’entendre sur les mots. Ces « réfugiés » ou « déplacés » sont-ils les victimes d’un climat déréglé ou d’un environnement dégradé ? Des désordres de la nature ou bien des activités humaines ? L’ONU annonce 250 millions de réfugiés climatiques à l’horizon 2050 et d’après le HCR ce sont près de 26 millions de personnes qui sont déplacées chaque année à cause d’évènements météorologiques extrêmes. Mais les estimations alarmistes sont à manier avec prudence, elles attisent les peurs et les préjugés. Les causes sont souvent complexes et entremêlées, et les migrants, qu’ils soient considérés comme économiques, politiques ou climatiques cherchent tous une protection et un refuge. « Ce ne sont pas forcément des nouveaux migrants » nous rappelle avec justesse le sociologue Antoine Pécoud. « Le migrant climatique est perçu comme abstrait, loin et hypothétique, alors qu’en fait tout est lié » précise pour sa part la chercheuse Christel Cournil.

Si la Convention de Genève n’est pas adaptée à la protection des déplacés environnementaux, faut-il se mettre d’accord sur un nouveau statut ? Mais le climat actuel est-il propice à la signature d’un nouveau texte protecteur pour les migrants ? Pour Fernanda de Sallès Cavedon Capdeville, avocate, et Emnet Gebre, universitaire, réunies pour notre débat, ce défi rappelle celui auquel sont confrontées les migrations en tous genres : accompagner au mieux ces déplacés tout en s’attaquant aux causes.

Causes communes n°88 – avril 2016

 

> Acheter en ligne ce numéro ou un autre numéro de Causes communes.

> Commander par email le n°88 de Causes communes.

 

» Télécharger le document
À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.