Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

Centre-Ouest

» retour

Quand la vie tient à un récépissé

25 mars 2017

Quand la vie tient à un récépissé – article de La Nouvelle République 24 mars Depuis la mise en application de la réforme du 7 mars 2016, la Préfecture de la Vienne ne remet plus de récépissé aux personnes enregistrant une demande de titre de séjour pour raison de santé. […]

Quand la vie tient à un récépissé – article de La Nouvelle République 24 mars

Depuis la mise en application de la réforme du 7 mars 2016, la Préfecture de la Vienne ne remet plus de récépissé aux personnes enregistrant une demande de titre de séjour pour raison de santé.

Cette nouvelle pratique a des conséquences catastrophiques sur la vie des personnes concernées.

Ainsi, le refus de délivrance d’un récépissé ne permet pas à la personne de préserver son droit de séjour le temps du renouvellement de son titre. Cette situation a des impacts très importants, notamment :

Rupture de droits sociaux (prestations familiales, couverture santé, allocation adulte handicapé…)

Rupture de droit au travail et par conséquent perte d’emploi possible.

Impossibilité de poursuivre certaines démarches nécessitant de justifier de son droit au séjour (logement, inscriptions à des formations…)

Par cette pratique, la préfecture de la Vienne précarise des personnes qui malgré leur état de santé, s’évertuent à vivre dignement en France.

Une audience de référé s’est tenue le 23 mars 2017 au tribunal administratif de Poitiers. La Cimade est intervenue volontairement à l’appui de cette requête.

La Cimade demande à ce que les considérations humaines et la dignité des personnes soient respectées par la Préfecture et que des récépissés, prévus par le Droit , soient délivrés aux personnes introduisant une demande de titre de séjour pour soins, en première demande comme en renouvellement.

Le 3 mai 2017, le Tribunal Administratif de Poitiers a jugé illégale cette pratique de la Préfecture de la Vienne et fait injonction à délivrer le récépissé.

À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.