Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

Languedoc-Roussillon

» retour

Réfugiés afghans de Nîmes , un pas en avant

24 novembre 2009

Le Tribunal administratif de Montpellier demande au Préfet de l’Hérault de revoir sa position

Normal
0
21

MicrosoftInternetExplorer4


/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family: »Times New Roman »;}

Deux des dix-neuf demandeurs d’asile afghans, « évacués » de la "jungle" de Calais et qui se trouvent à  Nîmes, ont saisi le TA de Montpellier. Le Préfet de l’Hérault voulait placer leurs demandes dans le cadre d’une procédure "expéditive"…. 

Dans une décision rendu le 24 novembre 2009 le TA de Montpellier a :

 
– suspendu la procédure dite "prioritaire"

– demandé au Préfet de l’Hérault de rééxaminer la demande d’admission au séjour au titre de l’asile dans un  délai de 5 jours

 
La CIMADE et ADAM (Association des Afgahans de Montpellier) :
 
– se réjouissent de la décision du Tribunal Administratif qui précise bien que les demandes d’asile des afghans de Nîmes ne sont ni abusives, ni dilatoires (comme le soutenait le Préfet).
 
– demandent au Préfet de l’Hérault, non seulement de revoir la situation des deux premiers afghans qui ont saisi le TA, mais de revoir la situation de l’ensemble des 19 afghans.
 
La CIMADE et ADAM sont déterminées à agir pour que l’ensemble des afghans accèdent à une procédure normale, seule voie pour faire valoir le droit d’asile.
 
 
Nous dénonçons toujours l’acharnement du Préfet de l’Hérault qui porte, dans son attitude, une atteinte au droit d’asile et aux droits fondamentaux de ces migrants.

 

 

De Calais à Nîmes
envoyé par PagesImages. – L’info video en direct.

rn

À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.