retour à l'accueil Bannière Bandeau_cimade_(newsletter)-961x151

CRA de Sète

  Comme chaque jour deux personnes du RESF Sète Bassin de Thau ont rendu visite aux personnes      retenues, dans le CRA avec une attention particulière aux grévistes de la faim qui en sont au 21 ème jour.  

   Elles témoignent : 
 
  Nous avons rencontré monsieur Ben Houari, qui nous informe de l'arrêt
  de sa grève de la faim aujourd'hui, motivé par la peur d'être transféré
  dans un autre CRA. 
  En effet ce matin monsieur Ben Jelima a été transféré au CRA de Marseille
  (il nous dit qu'il a été attaché).
  Monsieur Chenafa nous dit que ce matin 3 policiers voulaient le transférer
  au CRA de Paris. Il se plaint d'avoir subit une forte pression mais a résisté   en invoquant ses problèmes de santé, hernie discale avec risque de paralysie.   "Il dit qu'il a eu l'impression d'être traité comme un animal que l'on
  déplace comme on veut". 
  Monsieur Chenafa à également décidé l'arrêt de sa grève de la faim.
  Il doit rencontrer le juge lundi 31 avril. S'il n'est pas libéré,
  il dit qu'il sera transféré lundi 2 mai au CRA de Paris.

  Le désespoir de ces hommes, qui n'ont trouvé comme seul arme
  que la grève de la faim, témoigne à l'évidence de l'impossibilité
  d'obtenir un titre de séjour, les lois liberticides s'empilant
  les unes sur les autres au mépris des Droits universels faisant
  de notre pays une terre inhospitalière et xénophobe !

  Le Réseau Education Sans Frontières Sète Bassin de Thau, RESF,
  réaffirme qu'il se tiendra auprès des retenus et que des actions
  futures seront entreprises.

retour à la page précédente | toute l'actualité de la région

accueil - espace presse - boutique Cimade - espace donateurs - fils RSS - plan du site - contacts - Mentions légales