Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

« Toutes les actus
S'informer

» retour

RE.MI.DEV – FSS : Communiqué sur la situation des migrants sénégalais au Maroc et en République démocratique du Congo

30 mai 2013

En RDC, 200 Africains dont 53 sénégalais sont détenus dans des centres de détention depuis près de 3 semaines. Au Maroc, une centaine de Sénégalais se sont retranchés dans l’Ambassade du Sénégal à Rabat pour protester contre l’acharnement de la police à leur encontre ont été expulsés manu militari de la représentation diplomatique avec la complicité de l’Ambassade du Sénégal.

Ces derniers jours, nous avons appris avec regret la détention de 200 africains dont 53 sénégalais dans des Centres de détention en République Démocratique du CONGO.

Depuis près de 3 semaines, ils vivent des conditions difficiles dans ces centres en attendant un probable refoulement vers la Mauritanie, le Bénin ou la Guinée sans avoir la possibilité de retourner chez eux pour récupérer leurs biens. En dépit des promesses de libération faites par les autorités congolaises, les autorités consulaires sénégalaises n’arrivent toujours pas à leur tirer d’affaire.

Certains des migrants ont commencé à avoir des maladies en raison des conditions de détention déplorables.

Au Maroc, une centaine de migrants africains qui se sont retranchés dans l’Ambassade du Sénégal à Rabat pour protester contre l’acharnement de la Police à leur encontre ont été expulsés manu militari de la Représentation diplomatique. Avec la complicité de l’Ambassade du Sénégal, cette intervention policière s’est soldée par des affrontements entre les deux parties avec plusieurs arrestations. Actuellement, 14 sénégalais se trouvent au niveau de la frontière maroco-algérienne sans aucune assistance, ni moyens de rentrer au pays.

Le Réseau Migration et Développement (REMIDEV) et le Forum social sénégalais s’inquiètent de la situation de ces migrants africains en général et sénégalais en particulier et appellent les autorités sénégalaises à assumer leur responsabilité de protection des droits de ces migrants en vertu des différentes conventions internationales sur la protection des droits de l’Homme, des migrants et de leurs familles et enfin des accords signés avec ces pays.

Nous déplorons aussi l’attitude des autorités diplomatiques sénégalaises devant telle situation où l’Ambassade aurait dû être un lieu de refuge pour les citoyens.

Nous condamnons avec la plus grande fermeté ces arrestations et cet acharnement sur les migrants et réclamons une plus grande considération des africains sur les terres d’Afrique et dans le monde.

 

Fait à Dakar, le 29 mai 2013
Le Réseau Migration et Développement et le Forum social Sénégalais

Contact : + 221 77 632 67 80

Forum social sénégalais
Centre Ahmadou Malick Gaye- Ex Centre de Bopp- Dakar
+221 33 825 13 81 (fixe)
+221 77 632 67 80 (port)
senegalforum@yahoo.fr
midiouf@yahoo.fr

Télécharger le communiqué en pdf

À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.