Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

« Toutes les actus
S'informer

» retour

Roms, des citoyens européens (presque) comme les autres?

8 avril 2013

A écouter, l’intégralité du débat organisé par Causes Communes et la bibliothèque municipale de Montreuil avec la participation de Manuel Demougeot, directeur de cabinet d’Alain Régnier, délégué interministériel pour l’hébergement et l’accès au logement des personne sans-abri ou mal logées, Laurent El-Ghozi, président de la Fnasat (Fédération nationale des associations solidaires avec les Tsiganes et les gens du voyage) et de l’Asav (collectif Romeurop) et Claude Reznik, adjoint au maire de Montreuil, délégué aux populations migrantes et à la coopération internationale.

Écoutez l’intégralité du débat organisé le 23 février par Causes Communes et la bibliothèque de Montreuil. 

Les Roms, arrivés ces dernières années notamment de Roumanie et de Bulgarie, sont des citoyens européens pour la plupart. Et pourtant, ils subissent encore des mesures restrictives, notamment en matière d’accès au travail. Boucs émissaires de la crise, comme d’autres immigrés, ils sont souvent mal acceptés, là où ils tentent de s’installer.

Les Roms forment des communautés spécifiques avec une histoire et une culture qu’il ne faut pas effacer. Mais ce sont aussi des hommes et des femmes contraints à ces migrations et, comme tant d’autres, victimes de la misère et de la précarité. Quelle politique d’intégration permet aujourd’hui en France de tenir compte de cette diversité, et de les faire entrer dans le droit commun ?

Débat organisé par la revue Causes Communes et la bibliothèque municipale de Montreuil avec la participation de Manuel Demougeot, directeur de cabinet d’Alain Régnier, délégué interministériel pour l’hébergement et l’accès au logement des personne sans-abri ou mal logées, Laurent El-Ghozi, président de la Fnasat (Fédération nationale des associations solidaires avec les Tsiganes et les gens du voyage) et de l’Asav (collectif Romeurop) et Claude Reznik, adjoint au maire de Montreuil, délégué aux populations migrantes et à la coopération internationale.

 

Retrouvez la retranscription de ce débat dans le dernier numéro de Causes Communes « Roms, décollons les étiquettes. »

 

 

À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.