Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

Normandie

» retour

Situation critique au CRA de Bordeaux

21 août 2015

Entre tentatives de suicide et grèves la faim, les actes désespérés se multiplient au centre de rétention administrative de Bordeaux. Vendredi 7 août, un jeune Algérien, père d’une enfant française de deux ans, a avalé sa batterie de téléphone, avant de tenter de se pendre avec un drap au plafond […]

Entre tentatives de suicide et grèves la faim, les actes désespérés se multiplient au centre de rétention administrative de Bordeaux.

Vendredi 7 août, un jeune Algérien, père d’une enfant française de deux ans, a avalé sa batterie de téléphone, avant de tenter de se pendre avec un drap au plafond du réfectoire du centre. Il a été hospitalisé sur le champ, mais a été ramené au centre de rétention le soir même. Alors que son expulsion est suspendue compte tenu des risques qu’il encourt à prendre l’avion avec une batterie dans le corps, il reste à ce jour enfermé au centre de rétention.

Dans le même temps, un monsieur Géorgien a entamé une grève de la faim. Venu avec sa femme en 2012 pour obtenir la protection de l’État français, il est père de deux enfants en bas âge. Craignant d’être expulsé à tout moment, il a également essayé de se coudre la bouche.

Un autre jeune homme algérien avait également entamé une grève de la faim la semaine du 10 août avant d’être libéré par un juge sur un autre fondement.

Le centre de rétention administrative de Bordeaux, plus petit CRA de France, est un véritable espace d’inhumanité et de souffrance institutionnalisée au sous-sol d’un commissariat où sont enfermés des êtres humains prêts à tout pour ne pas être expulsés.

Au nom du respect de la dignité humaine, La Cimade demande la fermeture du centre de rétention administrative de Bordeaux. À terme, La Cimade demande la fermeture de tous les centres et locaux de rétention administrative et demande plus largement la suppression de toutes les formes d’enfermement spécifiques aux étrangers.

À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.