Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

Sud-Ouest

» retour

Soigner ou expulser ? Le préfet de Haute-Garonne enferme un étranger gravement malade.

3 octobre 2014

Pendant 9 jours, Monsieur B, en France depuis 2001, atteint d’une pathologie grave, a été enfermé au centre de rétention administrative (CRA) de Toulouse dans l’attente de son expulsion vers l’Algérie.

Pendant 9 jours, Monsieur B, en France depuis 2001, atteint d’une pathologie grave, a été enfermé au centre de rétention administrative (CRA) de Toulouse dans l’attente de son expulsion vers l’Algérie. Il bénéficie pourtant d’un suivi médical étroit et expérimental en France. Le médecin de l’Agence régionale de santé (ARS) a reconnu qu’il n’aurait pas accès à des soins adaptés en cas de retour dans son pays d’origine, ce qui pourrait porter gravement atteinte à son état de santé.

Après une tentative d’expulsion le 24 septembre, Monsieur B est ramené au CRA in extremis. Depuis, il est resté derrière les grilles du centre de rétention en attendant que la préfecture de Haute-Garonne le remettre en liberté aujourd’hui suite à une forte mobilisation associative.

L’unique objectif légal de la rétention administrative est d’enfermer les personnes pour pouvoir les expulser. Si la perspective de l’expulsion disparaît, la personne enfermée doit être remise en liberté sans délai. L’enfermement de Monsieur B détourne le système, il est purement punitif par la seule volonté d’un préfet.

La Cimade dénonce l’aveuglement de la politique menée à l’égard des étrangers. Elle touche  de plein fouet les personnes les plus vulnérables. La Cimade demande l’instauration d’un cadre législatif clair qui permette la protection effective des personnes étrangères gravement malades.
 

À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.