Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

Sud-Est

» retour

Soutenir les délinquants solidaires poursuivis en justice à Nice

10 mai 2017

Médecins du Monde, le Secours Catholique et La Cimade expriment dans cette lettre leur soutien aux citoyens et aux citoyennes solidaires des personnes migrantes et poursuivies par la justice. Leur procès au TGI de Nice est le 16 mai 2017.

Lettre de soutien à quatre aidants solidaires poursuivis en justice à Nice

 

Le 10 mai 2017, Paris

Nous, représentantes d’organisations nationales venant en venant en soutien aux personnes exilées en France, souhaitons par la présente apporter notre soutien à Daniel Oudin, Françoise Gogois, Gérard Bonnet et René Dahon, poursuivis pour aide au séjour et à la circulation de personnes en situation irrégulière et convoqués au Tribunal de Grande Instance de Nice le 16 mai 2017. Il est reproché à ces quatre personnes résidantes dans le département des Alpes Maritimes d’avoir « facilité l’entrée, la circulation ou le séjour de 6 étrangers en situation irrégulière dont deux mineurs (..) et ce sans chercher à remettre les dits mineurs aux services chargés de leur protection ».

Nos organisations, présentes de longue date dans la région, ont documenté et alerté à de nombreuses reprises les autorités françaises quant aux nombreuses violations des droits fondamentaux des personnes exilées à la frontière franco-italienne. Face aux défaillances répétées des autorités dans la protection de ces personnes (accès à la procédure d’asile, mise à l’abri des mineurs non accompagnés, graves carences en matière de soutien médical malgré des appels à la mise en place d’une structure d’accueil d’urgence), des associations et des citoyens et citoyennes ont posé des actes de solidarité afin de venir en aide à des personnes dont l’intégrité et la dignité sont gravement menacées. Aujourd’hui, ces aidants solidaires sont poursuivis au lieu d’être soutenus dans leurs actions alors même qu’une décision du Tribunal administratif de Nice du 31 mars 2017 enjoignait la préfecture des Alpes Maritimes d’enregistrer la demande d’asile d’une famille érythréenne et mettait ainsi en lumière les pratiques en cours à la frontière, pour beaucoup, contraires au droit français.

Alors qu’il avait été affirmé en 2012 la fin du « délit de solidarité », nos organisations constatent une recrudescence des poursuites envers ces citoyens et citoyennes solidaires avec les personnes exilées, notamment dans la vallée de la Roya, alors qu’une reconnaissance et une immunité devraient leur être accordées pour ces actes nécessaires, désintéressés, solidaires et courageux. Nous appelons donc au soutien de Daniel Oudin, Françoise Gogois, Gérard Bonnet et René Dahon. Nous espérons que la décision de justice qui sera rendue participera à la reconnaissance de la solidarité comme une valeur fondamentale de notre société, et appelons à la fin des poursuites des citoyens et citoyennes solidaires.

 

Françoise Sivignon Présidente de Médecins du Monde

Geneviève Jacques Présidente de La Cimade

Louise Avon Vice-présidente du Secours Catholique

 

Cimade_MDM_SC

 

» Télécharger le document
À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.