Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

« Toutes les actus
S'informer

» retour

Un charter est toujours prévu pour Kaboul

7 novembre 2008

La Cimade annonçait le 5 novembre que le gouvernement français, en coopération avec les autorités britanniques, se préparait à renvoyer collectivement et par charter des exilés afghans placés au centre de rétention administrative (CRA) de Coquelles (62). Un vol Londres-Paris-Bakou-Kaboul est prévu dans les jours à venir. Ce vol est toujours d’actualité.

La Cimade annonçait le 5 novembre que le gouvernement français, en coopération avec les autorités britanniques, se préparait à renvoyer collectivement et par charter des exilés afghans placés au centre de rétention administrative (CRA) de Coquelles (62). Un vol Londres-Paris-Bakou-Kaboul est prévu dans les jours à venir. Ce vol est toujours d’actualité.

À ce jour, une quarantaine d’Afghans interpellés dans la région de Calais et de Dunkerque, sont toujours placés au CRA de Coquelles et risquent d’être renvoyés en Afghanistan. Nombre d’entre eux ont entamé une grève de la faim depuis ce matin.

Alors que les conditions humanitaires et de sécurité ne cessent de se dégrader en Afghanistan et que les ONG comme le secrétaire général des Nations unies se déclarent particulièrement préoccupés par la situation, la France et la Grande-Bretagne organisent conjointement des charters à destination de Kaboul.

La Cimade dénonce les opérations de « charters conjoints » qui sont contraires au principe d’interdiction des expulsions collectives, conduisent à des pratiques arbitraires, discriminatoires et inhumaines. Ils font prévaloir une logique d’efficacité et de rentabilité sur le respect des droits fondamentaux des personnes.

La Cimade appelle instamment les autorités françaises et britanniques à renoncer à tout projet d’expulsion vers l’Afghanistan et insiste sur la nécessaire mobilisation de tous pour empêcher cette expulsion collective qui mettrait sérieusement en danger la vie de ces exilés qui sont venus chercher refuge en Europe.

À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.