Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

Sud-Ouest

» retour

UNE NOUVELLE FAMILLE SÉPARÉE PAR LA PRÉFECTURE À TOULOUSE

15 janvier 2010

La famille Y., est arrivée du Daghestan au mois de décembre 2009 via la Pologne. Les deux parents et les trois enfants mineurs âgés de 11, 10 et 5 ans (tous scolarisés en France) souhaitent obtenir la protection des autorités françaises en exerçant leur droit d’asile.

La famille Y., est arrivée du Daghestan au mois de décembre 2009 via la Pologne. Les deux parents et les trois enfants mineurs âgés de 11, 10 et 5 ans (tous scolarisés en France) souhaitent obtenir la protection des autorités françaises en exerçant leur droit d’asile.

Mercredi 13 janvier 2010, Mme Y. et deux de ses enfants mineurs ont été interpellés dans les locaux de la Préfecture de la Haute-Garonne. Tôt dans la matinée du 14 janvier, ils ont été emmené à l’aéroport en vue d’un éloignement vers la Pologne, la préfecture estimant que ce pays est responsable de leur demande d’asile.

Si des intempéries n’avaient pas frappées la capitale polonaise, cette mère de famille et les deux enfants mineurs se trouveraient actuellement en Pologne. Pourtant, le père des enfants ainsi que l’aîné âgé de 11 ans étaient toujours sur le territoire.

 

Mme Y. et ses deux enfants ont été libéré dans l’après-midi du 14 janvier mais c’est cette fois le père qui a été interpellé. Dés lors, c’est une véritable pression qui a été exercée sur la mère de famille ainsi que sur ses soutiens, afin que la famille soit réunie…au commissariat.

 

La Cimade et RESF demandent l’arrêt immédiat des pressions exercées sur la famille Y. et sur ses soutiens. Nous demandons également que l’ensemble de la famille puisse déposer leur demande d’asile, afin que celle-ci soit étudiée par les autorités françaises compétentes.

 

CONFÉRENCE DE PRESSE

VENDREDI 15 janvier 11H

AU BIJOU

123 av de Muret

EN PRÉSENCE DES SOUTIENS ET DE NOMBREUX ÉLUS

 

À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.