fbpx
Agir

Un·e Responsable régional·e de l’action en rétention H/F – Outre-Mer

Un·e Responsable régional·e de l’action en rétention H/F – Outre-mer (Poste basé à ...

Un·e Responsable régional·e de l’action en rétention H/F – Outre-mer

(Poste basé à Cayenne)

CDI à temps plein

Poste à pourvoir à compter du 6 octobre 2021

 Depuis ses origines, La Cimade est au service des personnes étrangères en situation précaire qu’elle écoute, accueille et conseille, en différents lieux. Travailler à La Cimade requiert avant tout cet esprit de service qui donne sa raison d’être à l’association.

Missions :

Sous la responsabilité de la Responsable nationale rétention, en lien avec la Déléguée nationale en région Antilles-Guyane et les instances locales, l’équipe de coordination de l’intervention en rétention, le.la responsable régional·e de l’action en rétention est  responsable de l’action associative régionale de défense des personnes étrangères enfermées en rétention et menacées d’expulsion en outre-mer, et spécifiquement de la mise en œuvre du marché de l’assistance juridique en rétention dans le centre de rétention administrative de Guadeloupe, Guyane et de l’Ile de La Réunion.

En interne :

  • Est le/la responsable direct·e des intervenant·e·s juridiques en rétention dans les CRA d’outre-mer où intervient La Cimade : ainsi il.elle organise le travail et les permanences des équipes en CRA (notamment la mise en place des plannings d’équipe), organise le recrutement et l’intégration des membres salarié·e·s dans les CRA dont il.elle a la responsabilité, prépare et anime les réunions d’équipe.
  • Apporte, en lien avec la plateforme nationale (soutien juridique et mise en œuvre du marché) et les autres responsables régionaux rétention, l’appui et les conseils opérationnels à l’équipe intervenant en rétention.
  • Estime les besoins de formations et de soutiens de l’équipe salariée et des bénévoles et participe à l’élaboration des outils et des documents de formation pour y répondre.
  • Définit et assure la mise en œuvre du projet de l’équipe salariée et bénévole dans et hors du centre de rétention.
  • Est responsable de l’élaboration des rapports d’activités associatifs, des rendus trimestriels au ministère de l’intérieur et du suivi des statistiques en lien avec la plateforme nationale.
  • Participe à l’élaboration et à la mise en œuvre, dans sa région, des actions portées par le mouvement concernant la défense des personnes étrangères menacées d’expulsion en rétention et en dehors. Il.elle participe à ce titre à la vie et à l’animation du mouvement régional.
  • elle participe au sein de l’équipe de coordination de la rétention à la coordination de l’ensemble de l’activité de La Cimade en rétention, sous la conduite du responsable national rétention.
  • Participe et concourt aux actions du pôle « Enfermement-expulsion » (dédié aux problématiques liées à la détention et à l’expulsion en et hors rétention) et des autres pôles nationaux (dédiés notamment aux thématiques liées à l’asile, aux questions européennes et aux personnes victimes de la traite des êtres humains).
  • Coordonne le soutien des équipes salariées en rétention aux actions des groupes locaux, en lien avec la déléguée nationale en région Antilles-Guyane, et les instances locales de La Cimade en outre-mer.

En externe :

  • Est l’interlocuteur·rice référent·e des chef·fe·s de centre, des préfectures, des juridictions (tribunaux administratifs et judiciaires), des différents acteurs et actrices du CRA (notamment l’unité médicale) et des partenaires pour tout ce qui relève de l’exécution de la mission en rétention dans les CRA dont il.elle a la responsabilité
  • Propose et porte l’expression publique de La Cimade relative à la défense des personnes en rétention (en particulier rédaction de communiqués écrits et de communications sur les réseaux sociaux), en lien avec la déléguée nationale en région outre-mer et sous la responsabilité de la responsable nationale rétention.
  • Représente l’association, en particulier dans les réseaux inter associatifs, auprès des pouvoirs publics et des médias (interventions publiques, interviews radio, télé et presse écrite) sur la thématique de la rétention.

Compétences et qualités requises :

  • Solide formation juridique en droit des personnes étrangères
  • Expérience confirmée dans la défense des personnes étrangères menacées d’expulsion
  • Expérience dans la conduite de projet
  • Expérience dans l’animation et l’organisation du travail d’équipes salariées et bénévoles
  • Capacité d’écoute, de médiation, de négociation et de décision en urgence
  • Capacité de communication et de rédaction
  • Bonne maîtrise des outils informatiques
  • Anglais

Lieux de travail :

  • Groupe Local de La Cimade à Cayenne : 39, rue du lieutenant Becker 97300 Cayenne
  • Déplacements fréquents en outre-mer et dans les différents CRA, à prévoir
  • Déplacements ponctuels en métropole à prévoir

Conditions de rémunération :

  • Salaire brut mensuel de base : 2 876,00 euros (catégorie C, statut cadre) + Prime vie chère : 20% du salaire brut de base mensuel
  • Avantages annexes : Mutuelle/Prévoyance/Tickets restaurant/Forfait mobilité vélo

Candidatures (CV + LM) à adresser à recrutement@lacimade.org

 

 

 

Partager sur Facebook Partager sur Twitter