Sud-Est

» retour

Le Juge a les poings liés

2 juin 2019

Le Tourniquet –
Une audience du JLD au tribunal de Grande Instance qui jouxte le Centre de rétention administrative. Où le juge déclare à la personne enfermée qu’il a lui-même les poings liés… par la loi.

Tourniquet d'entrée à l'audience du Tribunal près du Centre de rétention administrative

Au Centre de Rétention Administrative (CRA) sont enfermés des étrangers – pas toujours en situation irrégulière. Y est accolée l’annexe du Tribunal de Grande Instance où siège le Juge des Libertés et de la Détention (JLD) qui décide de la légalité de la rétention. La Cimade de Marseille assure une présence  aux audiences et, dans le Tourniquet entend rendre visible cette justice réservée aux étrangers.

 

« Ma compétence est à la marge »

Monsieur S., un grand jeune homme, est  le premier à comparaître. La juge semble nouvelle, demande à la greffière si c’est l’avocat qui commence. Celui-ci conteste la procédure : « Le Tribunal Administratif n’a pas jugé le recours dans le délai de 72h.

La juge  – Moi, j’ai les textes. Je ne juge pas le travail du juge administratif.

L’avocat  – Madame la Présidente, le délai est une garantie pour l’étranger.

La greffière – En vertu de la séparation des pouvoirs, vous ne pouvez faire droit à cette requête.

La juge à monsieur S. : « Vous l’avez compris, ma compétence est à la marge, je ne peux pas rejuger.» Monsieur S.  explique : «  J’ai grandi ici. Je ne suis pas comme les autres, qui font des conneries. Je cherche quelqu’un qui veut me donner une chance.

« Vous allez retourner en rétention »

J’entends, mais je ne peux appliquer que le droit – le juge tend alors ses mains en avant vers monsieur S. et fait le geste d’avoir les poings liés –  si vous ne le comprenez pas, vous allez repartir très en colère.Qu'est-ce que le JLD ?

La solution, c’est quoi ?

Pour vivre en France, il faut un titre de séjour… je ne suis pas  compétente pour juger des décisions administratives. Je rejette votre requête, vous allez retourner en rétention, vous allez partir dans votre pays. A partir de là, faire les démarches. »

Un début d’audience où, à l’évidence le juge veut montrer la limite de ses pouvoirs. Quant à savoir qui a les poings liés …

 

Rétention, expulsion : les étrangers au rebut.

Le Centre de Rétention et le TGI qui le jouxte prennent des allures de décharge.

 

Écoutez cette audience interprétée par Anaïs Enon et Christophe Grégoire, et enregistrée dans les studios de Radio Grenouille


Plus de contenus ici :

Cette chronique vous intéresse ? Retrouvez ici les numéros précédents du Tourniquet

Consulter le rapport Règlement Dublin – La machine infernale de l’asile européen

Voir aussi le rapport de la Cimade 2018 sur les Centres de Rétention

et  la Revue « La Crazette », réalisée par l’équipe des intervenant·e·s de La Cimade au CRA du Mesnil-Amelot.

Auteur: Région Sud-Est

Partager sur Facebook Partager sur Twitter
À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.