Sud-Est

» retour

Le tourniquet – 1 –

7 novembre 2018

Nous sommes l’équipe « JLD » du groupe local de la Cimade à Marseille. Nous nous rendons régulièrement aux audiences du Tribunal de Grande Instance tenues à côté du Centre de Rétention Administrative pour le département des Bouches-du-Rhône, dans le quartier du Canet. Les audiences y sont publiques.
Chaque semaine, nous raconterons ici ce que nous avons vu et entendu, derrière le tourniquet, de ces pratiques de privation de liberté, de cette justice réservée aux étrangers.

“Vous n’avez pas compris !”

 

Ce matin de mai, monsieur K. est la quatrième personne à être présentée au Juge des libertés et de la détention. Le juge a rappelé que monsieur K. avait refusé d’embarquer pour Istanbul la veille. Le représentant de la Préfecture demande au tribunal quinze jours de rétention supplémentaire pour obtenir un nouveau billet d’avion, pour Istanbul.

L’avocat de monsieur K. explique qu’ici il est bien intégré ; et précise ce qui motive son refus : il fait partie de la communauté kurde, un membre de sa famille appartient au P.K.K., il a des raisons de craindre d’être emprisonné à son arrivée.

Le représentant de la Préfecture fait état de ses demandes d’asile, qui ont été refusées.

Le juge : « Monsieur K. a-t-il quelque chose à ajouter ?

Vous n’avez pas compris ; je suis kurde. »

Et le juge fait droit à la demande d’une rétention supplémentaire de quinze jours pour préparer son départ vers Istanbul.

Monsieur K. signe le procès-verbal concernant la décision, le juge lui indique ses droits pendant la rétention.

Et, comme aux autres ce jour-là, on lui passe les menottes au moment de sortir de la salle.

 

 

Les menottes ?  L‘Article 803 du Code de procédure pénale dit : “Nul ne peut être soumis au port des menottes ou des entraves que s’il est considéré soit comme dangereux pour autrui ou pour lui-même, soit comme susceptible de tenter de prendre la fuite” De plus, l’Article D283-4 précise que les  « détenus » peuvent être menottés. Or au CRA, il n’y a pas de détenus.

dav

 

 

 

 

 

À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.