Sud-Est

Remise du prix suisse des droits humains aux 7 de Briançon

le 23/04/19
Obélisque Napoléon au Col de Montgenèvre puis dans la salle communale du Vieux Colombier, Chemin de Ronde, Cité Vauban à Briançon

Le prix suisse des droits humains « Alpes ouvertes » 2019 est remis aux « 7 de Briançon » en signe de reconnaissance et de remerciement pour leur engagement courageux dans le sauvetage de réfugié·es en montagne et dans la dénonciation des actes racistes et xénophobes.

Heures et lieux

  •  9h30 : rassemblement à l’Obélisque Napoléon au Col de Montgenèvre , cérémonie de la remise du prix, prises de parole, acte symbolique à la frontière franco-italienne.
  • 12h – 14h30 : à Briançon dans la salle communale du Vieux Colombier, Chemin de Ronde, Cité Vauban : buffet, musique et éloges. Ensuite visite des lieux d’accueil pour les réfugié ·es.

Prises de parole de personnalités internationales

  • Pinar Selek, écrivaine et sociologue (F, Turquie)
  • Dick Marty, ancien procureur du canton du Tessin, ancien membre de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, (CH)
  • Don Giusto de la Valle, prêtre et lauréat 2017, « Progetto Accoglienza Rebbio » (I)
  • Mussie Zerai , prêtre et co-fondateur du «Watch the Med Alarmphone» (I, Érythrée )

Le prix, qui se monte à 12 000 CHF, est décerné par l’association du Cercle d’Amis Cornelius Koch, du nom de l’abbé suisse qui s’est engagé pour l’humanité et la justice envers les réfugié·es et les sans-papiers, 1940-2001.

« Nous avons décidé de décerner ce prix aux citoyens suisses Théo Buckmaster, Bastien Stauffer et à la citoyenne italienne Eleonora Laterza, dénommé·es les « trois de Briançon », et à quatre habitant·es des Alpes françaises – Mathieu Burellier, Benoît Ducos, Jean-Luc Jalmain et Lisa Malapert – dénommé·es les « quatre de Briançon ». Nous souhaitons ainsi épauler ces personnes engagées, tout en interpellant l’opinion publique sur le sort intenable des réfugié·es qui traversent les Alpes franco-italiennes. Historiquement, les Alpes ont souvent été un lieu de refuge pour les persécuté·es et les résistant·es. Aujourd’hui elles sont le dernier verrou de l’Europe Forteresse, de Vintimille (Italie) au Montgenèvre (France), au col du Brenner (Autriche), en passant par Chiasso (Suisse). Ouvrons les Alpes pour un accueil humain ! »

Par Claude Braun, Hannes Reiser et Michael Rössler, pour l’Association « Cercle d’Amis Cornelius Koch » et le Forum Civique Européen

En savoir plus 

Lire l’article consacré à la mobilisation générale pour les 3+4 de Briançon

A voir, une petite vidéo pour avoir les idées plus claires

Partager sur Facebook Partager sur Twitter

À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.