Sud-Ouest

» retour

Nouveau cas de Covid positif au CRA de Toulouse, fermeture des frontières: une rétention absurde et infondée

2 septembre 2020

Le 1er septembre, une nouvelle personne retenue au Centre de rétention administrative (CRA) de Toulouse Cornebarrieu a été testée positive au Covid-19.

Elle a été placée à l’isolement médical, mais depuis deux jours elle a été en contact avec plusieurs retenu.e.s, policier.e.s et intervenant.e.s au CRA.

Les pouvoirs publics maintiennent les centres de rétention ouverts et continuent d’enfermer des personnes alors que les frontières demeurent fermées et qu’il n’existe quasiment aucune possibilité d’expulsion. Le 17 août dernier, la Cimade et les Avocat.e.s pour la Défense des étranger.e.s (ADE) dénonçaient déjà ces aberrations dans un communiqué, suite à la découverte d’un cas de Covid au sein du CRA le 13 août.

Les conditions d’enfermement ne permettent pas de respecter les gestes barrières et mettent en danger les personnes enfermées, ainsi toute nouvelle entrée doit passer par une zone tampon dans l’attente du résultat du test PCR, mais ceci n’est pas valable pour les femmes.

Dans ce contexte, la Cimade et l’ADE réitèrent leur demande de fermeture de tous les centres et lieux de rétention, seul moyen de conjuguer la préservation des libertés fondamentales des personnes retenues avec l’impératif constitutionnel de santé publique.

 

Auteur: Région Sud-Ouest

Partager sur Facebook Partager sur Twitter
À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.