fbpx
Sud-Ouest

» retour

La France expulse vers la Somalie malgré une situation du pays très préoccupante s’agissant du respect des droits humains

18 décembre 2020

Une personne somalienne enfermée au CRA d’Hendaye 24h avant le départ de son avion sans voir de juge.

« Il parle de ceux qui partagent sa chambre au CRA. Il est pourtant seul »

Il a quitté la Somalie en 2013 pour fuir le recrutement forcé des Shebabs. Il a traversé le Soudan et la Libye. En Libye il a été enfermé et torturé pendant 9 mois. Il est entré en Europe par l’Italie, avant de tenter sa chance en Suède. Le système Dublin l’a baladé à travers l’Europe. Il est passé par l’Allemagne avant de connaitre la rétention en Autriche. Il arrive fin décembre 2018 en France.

L’OFPRA décidera qu’il ne satisfait pas aux conditions requises pour bénéficier de sa protection.

Il connaitra deux fois le CRA de Bordeaux, les juridictions le libérant.

Assigné à résidence dans un hôtel bordelais, il attendait son audience en appel devant la Cour nationale du droit d’asile. Il a respecté scrupuleusement son assignation en ne manquant jamais d’aller signer au commissariat.

Et puis soudain, au commissariat on lui annonce qu’il va être expulsé, que la préfecture de Gironde a trouvé un vol vers la Somalie. Il est placé au CRA d’Hendaye, enfermé 24h avant le départ de son avion sans voir de juge.

Il est exténué. Il ne veut pas saisir les juridictions de sa situation alors que la préfecture utilise des pratiques illégales et que  la CEDH peut être saisie… Il ne veut pas. Il ne veut plus rien. Il n’attend plus rien de cette Europe qui l’a usé. Il parle de ceux qui partagent sa chambre au CRA. Il est pourtant seul. Il ne veut pas retourner en Somalie mais se plie à la décision du Préfet de la Gironde. Il rentre, quitte à y mourir.

La Cimade dénonce les graves conséquences du règlement Dublin sur les personnes exilé.es et demande l’arrêt des expulsions vers la Somalie, pays où de graves atteintes aux droits les plus fondamentaux sont encourues par les personnes expulsées.

 

Auteur: Région Sud-Ouest

Partager sur Facebook Partager sur Twitter
À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.