Ile-de-France Champagne Ardennes

» retour

Le parcours de la combattante Madame C.

13 mai 2019

Madame C. est persécutée dans son pays : son mari l’a délaissée parce qu’elle n’a eu que des filles et la famille tient à la coutume de l’excision. Elle-même est excisée, et sa jumelle est décédée des suites de l’excision. Madame C. est aide-soignante et connaît parfaitement les risques des mutilations opérées en cachette par les familles. C’est pourquoi elle a fui avec ses 2 cadettes afin de demander la protection internationale à la France ; ivoirienne, elle est parfaitement francophone

Mais Madame C. n’a pas obtenu la protection de la France, alors que le risque d’excision est réel pour ses filles. L’Ofpra et la Cnda n’ont pas cru son histoire. Pourtant, Madame C. est aujourd’hui en proie à une terrible angoisse : sa fille aînée, qu’elle n’a pas pu emmener mais qu’elle a fait partir depuis avec l’aide d’une amie, se trouve seule au Maroc dans l’attente d’un passage qui n’arrive pas à se concrétiser.

Hébergée dans le 93 jusqu’au rejet de sa demande d’asile fin janvier, elle s’est retrouvée avec ses deux filles de 10 ans et 5 ans à la merci de l’hébergement d’urgence, avec un 115 saturé en période de grand froid. Après plusieurs jours à la rue, une chambre leur a été trouvée dans un hôtel du 94, d’où il faut deux heures pour aller à l’hôpital.

Car Madame C. souffre de plusieurs pathologies d’extrême gravité, dont l’une s’est déclarée peu après son arrivée et qui l’obligent à de fréquentes visites à l’hôpital, dans le 93.

Et maintenant ?

L’instruction de sa demande de titre de séjour pour soins est bloquée par l’administration, alors qu’elle remplit parfaitement les conditions requises par la loi, et malgré l’accompagnement juridique de l’Espace Santé Droit et les courriers circonstanciés adressés à la sous-préfecture.

Elle est en liste d’attente pour un transfert dans le 93 mais en attendant, elle est épuisée.

Ses filles rêvent de retrouver l’école où elles étaient scolarisées depuis leur arrivée.

 

Auteur: Admin_Ile_de_France

Partager sur Facebook Partager sur Twitter
À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.