Sud-Est

» retour

Manifestation pour la régularisation des sans-papiers

22 juin 2020

Régularisation des sans-papiers : c’est l’exigence que plus de mille cinq cents personnes sont venues porter dans les rues de Marseille ce samedi 20 juin.

Manifestation à Marseille pour la régularisation des sans-papiers

Justice, égalité

Les pancartes portées par la foule ce samedi venté de soleil sont claires : l’injustice faite aux personnes étrangères maintenues dans l’illégalité n’est plus supportable dans un pays où l’égalité est inscrite dans la Constitution.

« Nous sommes tous des enfants d’immigrés », « Papiers pour tous ou tous sans-papiers », « Égaux, égales, personne n’est illégal ».

L'injustice faite aux personnes étrangères maintenues dans l'illégalité n'est plus supportable

Les Sans-Papiers et migrantEs ont été en première ligne pendant la crise, exploitéEs dans les pires des conditions dans des secteurs qui ont continué à tourner (nettoyage, livraison, bâtiment, service à la personne, restauration…) ou perdant leur emploi sans chômage partiel, retenuEs dans les CRA, vivant à la rue ou hébergéEs dans des hébergements souvent précaires et insalubres.

Une belle ambiance

Depuis toujours, Marseille a accueilli les migrants. Le cortège qui a marché pacifiquement et en famille de la Porte d’Aix au Vieux-Port  était une preuve vivante de la richesse de cet apport culturel.

L’impressionnant dispositif policier mis en place pour encadrer la manifestation était disproportionné face à des slogans, et des prises de paroles ne demandant que des mesures de simple justice. La foule, très calme, s’est dispersée à 16h30.

Aux côtés des exilé.es, de nombreuses associations et simples citoyens

La situation sanitaire a rendu visible, même aux yeux de celles et ceux qui ne veulent pas voir, l’indécence et l’inhumanité des conditions de vie faites aux personnes sans papiers. La crise sanitaire actuelle touche très durement les travailleurs de tous secteurs, les familles d’enfants scolarisés, les étudiants étrangers, les demandeurs d’asile et les mineurs isolés. Plongés dans la précarité et même la faim, ils vivent l’insécurité sociale et sanitaire. A cela s’ajoutent l’angoisse et les violences dans les centres de rétention.

En solidarité active avec tous ces hommes et femmes qui luttent pour leur dignité, bien des marseillais sont venus, aux côtés de la Cimade et de nombreuses associations, demander une régularisation immédiate et durable ET inconditionnelle des personnes sans-papiers.

Plus que jamais le gouvernement doit entendre les voix nombreuses et plurielles qui lui demandent de changer de politique en matière d’immigration. C’est-à-dire en assouplissant et simplifiant les conditions d’accès à un titre de séjour stable, respectant le droit de la vie privée et familiale et permettant l’accès au travail et à la protection sociale. Le droit à une vie digne est garanti par le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels (art.6 et 7) ratifié par la France.

Ni expulsion ni discrimination

 

Cette manifestation était organisée par la Coordination des Sans-Papiers de Marseille-13, soutenue par LA CIMADE, EL MANBA, RESF, RUSF13, Les usagers de la PADA, Collectif les minots de NOAILLES, Le Collectif de St THYS, Le Collectif 5 Novembre, Collectif des habitants organisés CHO3

Auteur: Région Sud-Est

Partager sur Facebook Partager sur Twitter
À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.