Sud-Est

» retour

Marine Le Pen chahutée à Chateaudouble dans le Haut-Var, a dû écourter sa visite.

14 septembre 2018

72 demandeurs d’asile arriveront à partir de septembre dans un Centre d’accueil et d’orientation à Châteaudouble, une commune du Var de 480 habitants. Ces demandeurs d’asile sont autorisés à séjourner en France, et la population plutôt accueillante.
L’extrême-droite évoquant des « migrants clandestins » affirme qu’une grande partie du village s’inquiète de leur arrivée.

Quelques dizaines de villageois de ce village du Var, ce 12 septembre, ont écourté à quelques minutes la visite de la Présidente du Rassemblement National. Cette dernière s’était rendue sur les lieux annonçant qu’elle souhaitait dénoncer « la submersion migratoire imposée par l’Union européenne ».

Il a suffi d’un accueil bruyant et très explicite (“Tu n’as rien à faire ici, casse-toi!”, “On n’a pas besoin de vous c’est notre village”) mais non violent, pour que l’équipe du RN se résolve au bout de trois quarts d’heure, à rebrousser chemin.

Le maire de la commune se veut confiant sur la capacité de la population a accueillir les demandeurs d’asile : “On verra bien ce qui se passe. Mais de toutes façons, on est capables de régler nos affaires entre nous”.

À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.