Franche-Comté Bourgogne

<img ...

» retour

Du théâtre pour vivre ensemble: témoignages croisés

8 février 2019

Dans le cadre du projet culturel participatif Modes de Vie, le Théâtre Dijon Bourgogne, partenaire depuis plusieurs années de ces temps de création a mis en relation des personnes fréquentant le Café Babel* de la Cimade de Dijon pour participer à l’atelier Traverses encadré par la metteure en scène Leyla Rabih.

Crédit Photo TDB

 « Il s’agit pour moi de considérer les récits de trajectoire comme constitutives des identités. Ceux qui arrivent ici ne sont pas ceux qui sont partis. Le voyage, les difficultés, l’expérience de la précarité, du danger, parfois de la séquestration et même de la mort, a modifié non seulement l’image que ces migrants se faisaient du départ mais aussi leur paysage mental, leur personnalité peut-être, leur identité sans aucun doute… »  Leyla Rabih

Pour encourager à suivre les ateliers, faciliter l’organisation, Alexandra  du TDB et les bénévoles du Café Babel se sont relayés pour que les motivés puissent effectivement se rendre aux répétitions. Outre l’appréhension, l’étonnement de pouvoir participer à ce type de projets, les barrières matérielles existent pour que les personnes étrangères et récemment arrivées puissent avoir accès à la vie culturelle dans la cité : la langue, la mobilité coûteuse, l’accès à l’information.

« C’est la première fois que j’ai à faire avec du théâtre, avant les ateliers, le théâtre c’était la télé » Alpha

« J’avais débuté le théâtre avec des étudiants l’année dernière, on faisait aussi d’autres activités, du sport. Pendant les ateliers, on a fait beaucoup d’exercices avec le corps, en mouvement. J’ai découvert que le théâtre c’était le corps » Rajab

Ces heures d’ateliers se sont concrétisées par une restitution présentée le 23 janvier au Théâtre de la Fontaine D’Ouche. Parmi les 144 spectateur.ices dans la salle ce soir-là, des ami.es, des proches et aussi des personnes désireuses d’entendre leurs traversées.

Autour des ateliers, de la représentation dans un théâtre de la ville, il y a eu des rencontres, formelles, informelles. Des groupes de conversation en ligne, des échanges plus personnels entre les personnes. Pour Alexandra, chargée des relations avec le public, l’aboutissement de ce type de ce projet c’est d’avoir vu naître des relations de confiance. Pour Anne, bénévole, c’est de remarquer qu’un groupe s’est formé, qu’il y a des envies de se revoir, pour du théâtre ou d’autres soirées, au sein de l’association…et en dehors.

« Est-ce que ça apporte des perspectives ? Ça permet de se libérer, dans la tête. Mais quelle perspective dans le temps ? ». A la question soulevée par Abdoulaye, Souleymane lui répond :

« J’ai appris des choses différentes. J’avais un métier, je ne serai pas de métier de théâtre. C’est bien de parler le français, s’intégrer avec d’autres personnes. C’est mon opportunité. Ça permet de se libérer et de se familiariser avec des personnes, des relations peuvent aboutir »

 

*Le Café Babel est un  lieu d’échange, de rencontre et de convivialité porté par des bénévoles de la Cimade, les participant.es s’y retrouvent pour parler le Français sur des thèmes d’actualité, de culture, d’histoire, ou en lien avec la vie dans la ville.

 

Auteur: Région Bourgogne-Franche-Comté

Partager sur Facebook Partager sur Twitter
À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.