fbpx
Grand Est

» retour

Une journée d’envergure pour sensibiliser !

15 novembre 2021

Retour sur la journée au lycée de Dombasle-sur-Meurthe.

Le 19 octobre, la Cimade Grand Est a organisé une journée de sensibilisation au lycée des métiers de Dombasle-sur-Meurthe (54) en réponse à une demande des professeurs de faire découvrir à leurs élèves les questions de migration et d’accueil. Environ 160 élèves de seconde y étaient convié·e·s (en mécanique auto, relation clientèle, conducteur etc).

 

Le groupe de Nancy étant peu expérimenté à la sensibilisation, il a été renforcé par deux bénévoles de Metz et dix de Strasbourg et encadré par Elsa (Coordination nationale) et Elodie (Coordination régionale).

Une rencontre informelle et conviviale la veille à Nancy (avec un peu de répétition tout-de-même sur « le parcours du migrant » par exemple) a permis de nouer connaissance entre alsacien-ne-s et lorrain-e-s et de se sentir une véritable équipe le lendemain.

 

 

 

 

 

 

A 8 h sonnante, les 22 cimadien-ne-s se retrouvent à la porte du lycée et sont accueillis par le professeur documentaliste (le proviseur nous remerciera à la fin de la journée).

Chaque binôme d’animation s’installe dans une des 10 salles préparées pour l’occasion, s’apprêtant à accueillir une classe de jeunes découvrant chacune 4 ateliers au cours de la journée (jeu plateau, photo-langage, théâtre, exposition sur les droits de l’enfant, film, arts plastiques…). Le lycée a très bien préparé notre venue, chaque professeur et chaque élève a son planning, le repas de midi des cimadien-ne-s est pris en charge.

 

 

 

 

 

 

La journée est dense pour chacun, une incroyable énergie est dépensée pour intéresser les élèves, les canaliser, essayer de les faire parler.

Quelques exemples d’affiches qu’ont réalisé les élèves lors de cette journée :

 

 

 

 

 

 

 

La suite se raconte ainsi :

« Je mesure l’importance d’aller découvrir des milieux très différents du mien pour expliquer avec d’autres mots que les miens habituels, la réalité des migrations et des migrants. Nos ateliers, même s’ils étaient ludiques semblaient souvent compliqués à appréhender par les jeunes de seconde . Nous avons semé des graines qui peuvent germer, là où on ne les attend peut-être pas. J’en veux pour preuve certaines affiches réalisées qui prouvaient que des constats étaient compris ».

« Belle et intéressante journée, instructive pour moi dont c’était seulement la 2e expérience de sensibilisation en lycée et la 1ère en lycée pro. J’espère que les informations et idées lancées et échangées vont germer dans les têtes des élèves, en tous cas moi-même j’en suis repartie avec sujets de réflexion et interrogations sur mon action voire mes propres idées sur les jeunes ».

« La mixité des intervenants Cimade aussi bien du point de vue âge donc maturité (sans jugement aucun) qu’au point de vue diversité dans leur propre vie professionnelle, est un atout à mon avis et les jeunes sont sensibles à cette mixité ; tantôt ils se projetteront avec un intervenant plus jeune, tantôt ils se rassureront avec un intervenant plus mature, tantôt ils s’y retrouveront avec un langage plus proche d’eux, tantôt et selon, ils apprécieront un cadre plus formel ».

« C’est la première fois que nous nous lancions dans un projet d’une telle envergure. Cette journée a été très enrichissante, pour nous comme pour les élèves. Nous leur avons transmis des choses qui resteront ».

Auteur: Région Grand Est

Partager sur Facebook Partager sur Twitter
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.