Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

Sud-Ouest

» retour

Une famille enfermée depuis 1 semaine au Centre de Rétention de Toulouse avec leur enfant de 2 ans et demi

12 juin 2017

Après avoir fui le Kosovo, Mme K. et M. M ont tenté de trouver refuge en Allemagne qui a rejeté leur demande. Cela fait plusieurs mois qu’ils sont arrivés en France avec leur enfant de 2 ans et demi pour y déposer leur demande d’asile. Placés sous procédure « Dublin », redoutant […]

Après avoir fui le Kosovo, Mme K. et M. M ont tenté de trouver refuge en Allemagne qui a rejeté leur demande. Cela fait plusieurs mois qu’ils sont arrivés en France avec leur enfant de 2 ans et demi pour y déposer leur demande d’asile. Placés sous procédure « Dublin », redoutant leur expulsion dans leur pays d’origine une fois renvoyés en Allemagne, ils ne se sont pas présentés aux départs organisés par la préfecture de Gironde.

Le 31/05/2017, ils ont alors été interpellés avec leur enfant de 2 ans et demi au petit matin, à leur domicile, pour être enfermés au centre de rétention administrative de Toulouse.

Cela fait maintenant une semaine que cette famille est privée de liberté. La France continue d’enfermer toujours plus d’enfants et de familles, malgré les cinq condamnations de la Cour Européenne des Droits de l’homme de cette pratique traumatisante pour l’ensemble de la cellule familiale. Bien qu’ayant la possibilité d’accepter d’étudier leur demande d’asile en France, l’administration française préfère privilégier l’enfermement de cette famille et leur expulsion.

La Cimade dénonce fermement cette pratique et rappelle que la place des enfants ne peut être derrière les barreaux. L’intérêt supérieur de l’enfant n’est pas compatible avec l’enfermement. La Cimade demande la remise en liberté de la famille.

À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.