Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

« Toutes les actus
S'informer

» retour

Incendie du CRA de Vincennes : la Cimade demande la libération des personnes retenues

23 juin 2008

Samedi 21 juin un un étranger retenu, placé au centre de rétention administrative de Vincennes, est décédé dans des circonstances qui ne sont pas encore complètement établies. La mort de ce ressortissant tunisien a suscité beaucoup d’émotion parmi les personnes placées en rétention et au sein des associations de défense des migrants. Dimanche 22 juin, un incendie a détruit les deux bâtiments du CRA. Les personnes qui étaient retenues à Vincennes ont été transférées au cours de la nuit dans d’autres centres de rétention.

Incendie du CRA de Vincennes : la Cimade demande la libération des personnes retenues

Samedi 21 juin un un étranger retenu, placé au centre de rétention administrative de Vincennes, est décédé dans des circonstances qui ne sont pas encore complètement établies. La mort de ce ressortissant tunisien a suscité beaucoup d’émotion parmi les personnes placées en rétention et au sein des associations de défense des migrants. Dimanche 22 juin, un incendie a détruit les deux bâtiments du CRA. Les personnes qui étaient retenues à Vincennes ont été transférées au cours de la nuit dans d’autres centres de rétention.

Au 9 juillet, la Cimade a connaissance des transferts suivants :

  • Nîmes-Courbessac : 100 personnes (depuis, 74 libérations et 1 personne déférée)
  • Lille-Lesquin : 54 personnes (depuis, 33 libérations et 5 personnes déférées)
  • Paris-Dépôt : 40 personnes (depuis, 28 libérations et 1 personne embarquée)
  • Rouen-Oissel : 22 personnes (depuis, 13 libérations et 2 personnes déférées)
  • Palaiseau : 18 personnes (depuis, 15 libérations et 1 personne embarquée)
  • Mesnil-Amelot : 10 personnes (depuis, 10 libérations)

Des témoignages de personnes transférées au CRA de Palaiseau montrent que ces dernières sont restées au CRA de Vincennes jusqu’à 17h30 avant d’être admises, très choquées, à l’hôpital aux alentours de 18h. L’Administration n’a pas jugé utile de laisser à ces personnes une nuit de repos et, dès minuit et demie, elles ont été placées dans des voitures pour un transfert de nuit qui a duré en tout cinq heures, avec une étape à la préfecture de police de Paris et une autre au CRA de Vincennes, sans pour autant être jamais autorisées à sortir des voitures.

Toutes les personnes qui étaient présentes au CRA de Vincennes les 21 et 22 juin ont traversé une série d’événements particulièrement traumatisants. En outre, il semble qu’au cours de ces événements et de ces transferts, elles aient été en grande partie privées d’une possibilité réelle d’exercice de leurs droits, notamment celui de pouvoir communiquer avec l’extérieur, leurs proches et leurs défenseurs. La Cimade demande donc la libération immédiate de toutes les personnes qui étaient présentes au CRA de Vincennes entre le 21 et le 22 juin et qui sont aujourd’hui dispersées sur toute la France.

Le centre de rétention de Vincennes était le plus grand de France. Sa capacité de 280 places, soit le double de la limite légale, en faisait un lieu d’extrême tension. La Cimade n’a cessé d’alerter les pouvoirs publics sur cette situation et sur le risque que des incidents graves ne se produisent.


Communiqué de presse Cimade du 22 juin 2008

À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.