Languedoc-Roussillon

» retour

Centre de soins et de ressources Frantz Fanon

L’objectif du centre de soins et de ressources est de renforcer l’accès aux soins psychiques pour les personnes en situation d’exil résidentes en région Occitanie. Le centre propose deux actions : un centre de soins Gard-Hérault et un centre ressources à vocation régionale.

Ce projet, porté administrativement par La Cimade, a été pensé par un collectif inter-associatif composé de six associations (Médecins du Monde, L’Adage, le Groupe SOS, La Clède, L’Espélido et La Cimade) toujours impliqué dans le pilotage stratégique du centre.

Dans une vision globale de la personne, la prise en charge sanitaire est étroitement articulée au contexte de vulnérabilité sociale et administrative dans lequel se trouve le patient, ainsi qu’au contexte politique dans lequel le soin a lieu. C’est en ce sens que le collectif inter-associatif s’est unanimement retrouvé autour du nom de Frantz Fanon.

L’équipe pluridisciplinaire est composée d’une coordinatrice, de deux psychologues, un médecin, un intervenant social et d’interprètes. La prise en charge psychothérapeutique des patients est assurée par des psychologues de sensibilités théoriques différentes et complémentaires (transculturelle, psychanalytique, EMDR), qui se retrouvent autour du référentiel d’une clinique de l’exil.

Le centre de soins

 Le centre accueille les personnes exilées en souffrance psychique. Pour des raisons de proximité, il s’adresse à des patients résidant dans le Gard et l’Hérault. Les consultations sont gratuites, uniquement sur rendez-vous, sans condition d’âge ou de statut.

Le premier entretien d’accueil est proposé au centre de soins éventuellement en présence d’un interprète. Cet entretien se déroule en binôme (psychologue et médecin/intervenant social selon les problématiques spécifiques repérées lors de l’orientation).[1]

 À l’issue de cet entretien, une consultation avec un psychologue est proposée. La fréquence des rendez-vous est à établir au cas par cas avec le patient. La durée de prise en charge sera ajustée aux besoins de chaque patient (des dispositifs similaires nous laissent penser que la durée moyenne d’un suivi est de huit mois).

Le centre de soins est situé 40 rue Frédéric Bazille, 34000 Montpellier

Le centre de ressources régional

 Le centre ressources s’adresse à l’ensemble des intervenants impliqués dans l’accompagnement des personnes en situation d’exil de la Région Occitanie, qu’il s’agisse de professionnels de santé, du social, d’interprètes, de juristes, de bénévoles associatifs, etc.

Son premier objectif est de créer un pôle de soutien à ces professionnels par l’organisation de formations, la mise en réseau, l’organisation d’espaces de supervision, d’analyse de pratiques et de capitalisation commune. Ce soutien passe par la constitution et la formation d’un réseau d’interprètes spécialisés dans l’accompagnement en santé mentale.

Le centre a simultanément pour objectif de soutenir le développement d’une offre de soins spécialisés pour couvrir les besoins à l’échelle de la Région Occitanie, et de faciliter l’appropriation de la clinique de l’exil dans les structures de droit commun, en commençant par l’élaboration d’un diagnostic avec les professionnels concernés des besoins qu’ils éprouvent pour pouvoir assurer des prises en charge adaptées, identifier ensemble les manques, les freins et les leviers permettant à ces services de développer et d’expérimenter de nouvelles formes de prise en charge.

Enfin, le centre de ressource a pour mission d’être un observatoire régional de la santé mentale des personnes exilées, par une action de capitalisation, de plaidoyer et de recherche.

 

 

[1] Les demandes de prises en charge sont disponibles sur le site de La Cimade sur ce lien. Si pour des raisons de capacité nous ne sommes pas en mesure de proposer un suivi psychologique, nous prendrons contact avec la personne qui a adressé la demande pour l’en informer.

 

 

Avec le soutien de :

         

 

 

Illustration : Cartographie d’un exil : plan, 2014. © Kareen Wilchen

À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.