Sud-Est

» retour

Jeudi 3 mai devant la prison des Baumettes nous étions 200 !

4 mai 2018

Les «trois de Briançon», ces militant-es incarcéré-es pour avoir participé à une manifestation sur la frontière franco-italienne ont été libérés sur ordonnance du tribunal. Ils vont cependant être jugés le 31 mai pour «aide au passage clandestin de la frontière en bande organisée».

Pour avoir “facilité ou tenté de facilité l’entrée irrégulière en France” de migrants, une italienne et deux suisses avaient été arrêtés à l’occasion d’une marche de soutien aux migrants. Ils étaient placés en détention provisoire aux Baumettes à Marseille depuis une dizaine de jours.

Le tribunal de Gap a levé la détention provisoire, et les trois jeunes gens ont été libérés hier soir. Ils vont cependant être jugés le 31 mai pour “aide au passage clandestin de la frontière en bande organisée”.

Le combat continue donc pour obtenir l’arrêt des poursuites contre ces «délinquants solidaires».

bdr

À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.