fbpx
Bretagne-Pays de Loire

» retour

Jeune ivoirien menacé d’expulsion avant l’audience devant le juge des enfants

28 février 2018

A la suite d’un contrôle d’identité, un jeune homme ivoirien a été placé au centre de rétention administrative de Rennes par la préfecture du Morbihan, bien qu’il soit en attente d’une audience devant le juge des enfants pour faire reconnaître sa minorité.

Il risque à tout moment d’être expulsé vers son pays d’origine, lui refusant ainsi la possibilité de voir sa situation examinée par ce magistrat, alors que pendant dix mois il a été pris en charge. C’est dire l’urgence de cette expulsion !

Bénévoles et militant.e.s de la Cimade sont solidaires de toutes les actions entreprises pour manifester notre indignation devant cette forme d’acharnement à rendre irréversibles les situations, à dénier aux personnes le droit de faire valoir leur argumentation devant le juge judiciaire, devant cette machine à broyer qu’est devenue l’administration préfectorale.

La présomption de minorité doit s’appliquer aux jeunes étranger.e.s qui sont en cours de procédure devant le juge des enfants.

 

De nombreuses associations et collectifs organisent des actions de soutien en Bretagne :

Manifestation mardi 27 février à 11h devant la préfecture du Morbihan à Vannes

Manifestation mardi 27 février à 12h30 devant la sous-préfecture du Finistère à Brest

– Rassemblement vendredi 2 mars à 12h30 devant le centre de rétention administrative de Rennes à Saint-Jacques-de-la-Lande

Auteur: Région Bretagne Pays de Loire

Partager sur Facebook Partager sur Twitter
À partager
Petit guide – La fabrique des sans-papiers
Septième titre de la collection Petit guide, Refuser la fabrique des sans-papiers éclaire les pratiques de l’administration française quant à la délivrance de titres de séjour ainsi que leurs impacts sur le quotidien des personnes étrangères.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.