Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

Sud-Est

» retour

Les associations s’opposent au tri des personnes sans-abri en PACA

19 janvier 2018

Mobilisation ce lundi 22 janvier à 9H contre la circulaire qui veut trier les personnes en hébergement d’urgence.
Tous au Square Stalingrad ! (Métro Réformés)

Suite aux décisions gouvernementales de procéder à l’examen des situations administratives des personnes accueillies dans les centres d’hébergement, nous, associations de solidarité de la région PACA dénonçons l’atteinte aux droits fondamentaux et la mise en place d’un système de tri des personnes sans-abri.

Aussi, nous avons sollicité une rencontre avec le Préfet de Région dans une volonté d’échange et de dialogue. Lors de cette rencontre le jeudi 18 janvier, nous avons pu lui faire part de notre opposition de principe à toute discrimination entre les personnes en situation de précarité.

La période qui s’ouvre met à l’épreuve notre projet de solidarité et les fondamentaux de notre société, et doit remobiliser notre responsabilité individuelle et collective pour réaffirmer fermement que :

  • le principe d’accueil inconditionnel en hébergement, et son corollaire la continuité de la prise en charge, constituent non seulement la pierre angulaire de notre engagement, mais encore un principe cardinal de l’action sociale;
  • nous nous opposons à toute forme de mise en concurrence de la pauvreté et de la misère, sans égard pour la nationalité ou le statut administratif des personnes qui en sont affligées ;
  • nous refusons que les centres d’hébergement se muent en lieux de contrôle et de tri des personnes sans domicile, et que les intervenants sociaux, auxquels elles font confiance, deviennent des auxiliaires de l’administration ou des forces de l’ordre ;
  • nous ne nous soumettrons pas aux injonctions illégales de collecte et de transmission d’informations à caractère personnel susceptibles de porter préjudice aux personnes ;
  • même sans droit au séjour, les personnes ne sont pas dépourvues de droits (à l’hébergement, à la santé, à l’éducation, à la protection du domicile, à la protection contre les traitements inhumains et dégradants, etc.) surtout dans un Etat de droit que nous défendons.

Tout en continuant à vouloir dialoguer avec les services de l’Etat, nous restons mobilisés en PACA, comme au niveau national, pour défendre les droits de toute personne et les valeurs de la République.

Pour marquer notre mobilisation nous vous invitons à une conférence de presse le lundi 22 janvier, anniversaire de la mort de l’Abbé Pierre, à 9h00, Place Stalingrad, Marseille (1er arr.).

Associations signataires : Fédération des acteurs de la solidarité, Cités du Secours Catholique, Emmaüs Saint Marcel, Emmaüs Pointe Rouge URIOPSS, La Cimade, Fédération Entraide Protestante, Fondation Abbé Pierre, Fondation de l’Armée du Salut, Le Secours Catholique PACA, Médecins du Monde.

À découvrir aussi
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.