fbpx
Bretagne-Pays de Loire

» retour

« Monsieur le ministre, on vous écrit pour dénoncer la discrimination des gens qui sont en situation irrégulière »

19 novembre 2021

Témoignage de Ismail, de nationalité algérienne, enfermé au centre de rétention administrative de Saint-Jacques-de-la-Lande à sa sortie de prison, en juillet 2021

#MaParoleEstLibre

« Bonjour Monsieur le ministre de l’intérieur, Monsieur Gérald DARMANIN, 

On vous écrit cette lettre pour dénoncer l’injustice et la discrimination des gens qui sont en situation irrégulière. Malheureusement, au jour d’aujourd’hui, ils subissent l’esclavage moderne. Aujourd’hui quand on a un problème avec un représentant de l’Etat, « les forces de l’ordre », on a l’impression de faire face à des montagnes. On n’arrive pas à trouver une solution pour exprimer notre douleur et le mal qu’on ressent chaque jour, jour et nuit. Malheureusement, il n’y a personne qui a pu nous entendre, ou nous répondre, ou nous soutenir. On s’est adressé à vous en demandant votre générosité, votre clémence, votre compréhension, et surtout votre soutien pour aider ces pauvres gens qui sont sur le territoire français. Qui vont malheureusement parfois, se faire frapper, et on ne pourra pas réclamer, on ne pourra pas déposer plainte car on a peur. On a peur qu’ils s’en prennent encore à nous, et de revenir malheureusement en prison. Comme vous savez, au jour d’aujourd’hui, les policiers entre eux sont comme une famille, ils se soutiennent, et même parfois ils sont capables de mentir pour se protéger l’un et l’autre. Et d’enfoncer des gens et ces gens-là ils se font écraser par cette loi qui au jour d’aujourd’hui, n’arrive pas à les protéger. On vous remercie d’avance Monsieur le ministre. J’aimerais vous rappeler que vous avez prêté serment d’établir l’égalité, la fraternité, la liberté dans notre patrie, la France. Je vous prie Monsieur d’agréer mes salutations distinguées.« 

Ismail a été renvoyé en Algérie le 30 août 2021. Il a payé lui-même son billet d’avion.

 

#MaParoleEstLibre
La Cimade publie les témoignages des personnes qu’elle accompagne, en particulier dans les centres de rétention. Une parole libre d’une personne enfermée. Une parole qui permet de saisir les conséquences des politiques à l’égard des personnes en migration. Des textes, des extraits sonores ou des vidéos recueillis par les intervenant·e·s de La Cimade.

> Retrouver tous les témoignages #MaParoleEstLibre

 

Photographie : centre de rétention administrative de Rennes, décembre 2020. © Jérémie Lusseau / hanslucas.com

Auteur: Région Bretagne Pays de Loire

Partager sur Facebook Partager sur Twitter
À partager
Petit guide – Lutter contre les préjugés sur les migrants
Avec cette troisième édition, la collection fête ses 10 ans. Un titre historique et plébiscité par les publics associatifs et scolaires à partager et échanger sans modération.
Acheter militant
Faites passer le message avec ce t-shirt « Il n’y a pas d’étrangers sur cette terre » !
Retrouvez tous nos produits militants, faites plaisir à vos proches tout en contribuant au financement de nos actions sur le terrain.